Publicité

Protéines végétales biologiques : les fournisseurs explorent toutes les sources

Dossiers, Ingrédients 29 Mai 2017
Protéines végétales biologiques : les fournisseurs explorent toutes les sources
L'offre en protéines végétales biologiques se développe (Biofach2016) - ©Ingrebio

 

Personne n’aura pu passer à côté, les protéines végétales sont au cœur de tous les développements. L’utilisation des légumineuses et des meilleures sources végétales riches en protéines est explorée pour les régimes hyperprotéinés et pour sportifs… mais pas seulement.

L’essor du flexitarisme et, dans une moindre mesure du veganisme, se traduit par une offre croissante d’ingrédients nouveaux riches en protéines. Si on a pu constater déjà l’essor d’utilisation des légumineuses, ou d’autres sources riches en protéines comme la spiruline, la tendance ingrédients forte est le développement de Matières Protéiques Végétales (MPV) ou de farines riches en protéines.

Tendance lancements avec claim "protéines" selon Innova Database - ©Ingrebio

D’après les prévisionnistes, la progression du marché global des protéines végétales devrait être de +41% entre 2013 et 2018 pour atteindre 10 milliards € en 2018[1].
Ce marché en forte croissance est mené avec une large avance par les protéines de soja et le gluten de blé. Les protéines de soja (isolats, concentrés et protéines texturés) représenteraient 56% du marché tandis que les protéines, autres que le blé, ne dépasseraient pas encore plus de 2% du marché global[2].
Les protéines de soja, par leur polyvalence, plaisent aussi au marché biologique. Le marché des protéines de soja biologique est attendu à plus de 500 millions USD d’ici 2021[3].

Pourtant, les lancements de protéines de nouvelles sources variées, en particulier en bio, laissent présager un élargissement du marché, alternatif au soja. Lors des derniers salons, nous avons recensé pas moins d’une vingtaine de sources différentes de nouvelles protéines végétales biologiques. Les légumineuses et les céréales sont explorées bien sûr, mais aussi les oléagineux (noix, amandes…). Certains fruits sont aussi à l’origine de nouvelles farines riches en protéines… à découvrir…

 

De la matière première à la protéine : différentes voies

On peut distinguer différentes sources et voies d’obtention pour les protéines et MPV.
Les matières premières dont on peut concentrer ou extraire les protéines sont très vastes, puisque le monde végétal propose de nombreuses sources plus ou moins riches en protéines.