Publicité

Séminaire RSE : Les Bioentreprisedurable® échangent sur la bio, cohérente et pionnière en RSE

Conférences, Événements 10 Juil 2017
Séminaire RSE : Les Bioentreprisedurable® échangent sur la bio, cohérente et pionnière en RSE
Table Ronde sur les nouvelles formes de gouvernance - ©Synabio

 

Pour les entreprises de la bio aujourd’hui, la question n’est plus vraiment « Pourquoi la RSE ? » mais plutôt « Comment l’intégrer dans mon entreprise et par où commencer ? », tant la RSE est devenue incontournable.

Le 21 juin dernier, le Synabio a réuni les professionnels de l’agriculture biologique et de la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) à Paris pour un premier séminaire dédié à la RSE.

Ce séminaire a permis d’apporter des témoignages concrets d’entreprises bios performantes et engagées, mais aussi aux participants d’échanger sur les nouvelles formes de gouvernance.

 

Comment intégrer la RSE au cœur de l’entreprise bio ?

Présentation par Louise Browaeys

Louise Browaeys du Synabio présente BioEntreprisedurable® - ©Synabio

La labellisation Bioentreprisedurable®, mise en place par le Synabio en 2009, apporte une réponse pratique et accessible aux PME de la Bio, comme l’ont montré les échanges lors de ce séminaire. Avec Bioentreprisedurable®, le Synabio propose en effet à ses adhérents un accompagnement approfondi pour formaliser et suivre leur démarche RSE.

Trois témoignages concrets d’entreprises labellisées Bioentreprisedurable® ont mis en lumière la richesse des initiatives développées par les adhérents du Synabio.

Maria Pelletier, Présidente de Moulin Marion, a d’abord mis l’accent sur l’aspect social et sociétal de la RSE : conditions de travail respectueuses des salariés, protection sociale renforcée, postes de travail sécurisés, importance du dialogue et des échanges avec et entre les collaborateurs. Maria Pelletier a également souligné que « La RSE consiste à entretenir des relations assidues avec l’ensemble des parties prenantes, Synabio y compris à l’extérieur de l’entreprise ».

Les 2 Vaches, marque bio du groupe Danone, est aussi une entreprise pionnière en matière de RSE. Pour Christophe Audouin, directeur général de la marque, « l’entrée dans la démarche RSE via Bioentreprisedurable® a représenté un gain énorme en changeant les points de vue sur l’entreprise ». L’ambition est toujours économique, mais la vision est de devenir pionniers d’un nouveau modèle alimentaire équitable, respectueux et viable. « Donner plus de sens, de transparence et de plaisir à tous : voilà le véritable socle de notre marque et la raison pour laquelle les collaborateurs se lèvent le matin pour aller travailler ! » a expliqué Christophe Audouin.

Le directeur de Bioplants, Angel Rodriguez, a quant à lui présenté les bonnes pratiques environnementales de son entreprise pour réduire l’impact des emballages, notamment avec l’exemple de ses pots naturels et biodégradables. « Bioplants est une entreprise soucieuse de l’environnement et des différentes ressources : nous travaillons en économie circulaire avec 99% d’eau de pluie et avec les filières du compostage. » Il a en outre souligné que le label Bioentreprisedurable® permet à Bioplants de se mettre en avant auprès des différents partenaires et en particulier auprès des distributeurs. « C’est aussi une fierté pour l’entreprise d’appartenir à la communauté des Bioentreprisedurable® » a-t-il conclut.

 

Comment communiquer RSE au consommateur ?

L’enjeu principal pour les entreprises de la bio dont la RSE est souvent ancrée dans leur genèse est maintenant de savoir le communiquer pour pouvoir se différencier. Savoir-faire ne suffit plus, il faut maintenant faire savoir.

L’agence Pixelis a pu délivrer des clés pour communiquer auprès du consommateur, pour l’éduquer et le sensibiliser, voire pour co-développer avec celui-ci.

 

Comment s’inspirer du vivant dans les entreprises ?

Les échanges se sont poursuivis autour d’une table ronde sur les nouvelles formes de gouvernance en entreprise telles que l’intelligence collective inspirée du biomimétisme, la gouvernance participative ou l’holacratie. Partant du principe que le vivant a reconquis les champs, les différents témoignages avaient pour but de montrer comment le vivant pouvait reconquérir l’entreprise – ou tout du moins comment s’inspirer du vivant pour faire vivre les entreprises.

 

La RSE une priorité stratégique pour le Synabio

En conclusion, Jean Verdier, président du Synabio, a souligné que la RSE était une des priorités stratégiques du Synabio pour les années à venir. « A terme, notre ambition est d’accompagner non seulement les entreprises mais aussi les filières bio, du producteur au consommateur, vers la RSE afin de structurer le développement du secteur bio. » a-t-il indiqué.

Bioentreprisedurable® est une démarche RSE pragmatique pensée par et pour les adhérents du Synabio, qui réunit déjà une communauté d’entreprises bio et responsables. A l’aide d’accompagnement concret et d’outils sur mesure, elle les aide à préparer les audits, à s’auto-évaluer (sur la base de la norme ISO 26000) et à se développer dans une démarche d’amélioration continue.

Le Synabio a profité de cet événement pour présenter son nouveau rapport RSE, disponible sur le site de l’association. Ce rapport est une source d’inspiration majeure grâce aux bilans et partages des bonnes pratiques des adhérents labellisés Bioentreprisedurable®.