Publicité

Une assemblée générale co-constructive pour le SYNABIO

Une assemblée générale co-constructive pour le SYNABIO
L'assemblée générale du Synabio a réuni près de 200 personnes - ©Ingrebio

 

Après avoir fêté ses 40 ans l’an passé, le Syndicat des Transformateurs Bio a souhaité une Assemblée Générale projetée vers la nouvelle ère de la Bio. Un dialogue ouvert entre un expert de la grande distribution et un chercheur du CIRAD a donné le ton sur les transitions alimentaires actuelles et à venir. Avant que le SYNABIO propose à ses adhérents et partenaires présents de réfléchir, sous un mode participatif, à sa raison d’être et ses missions pour une filière bio qui évolue à grande vitesse.

 

« Avoir de l’ambition pour la bio »

Réunis le 28 septembre dernier en assemblée générale, les adhérents et partenaires du SYNABIO étaient invités à « construire ensemble le SYNABIO de demain ». En guise d’introduction aux échanges collectifs, le SYNABIO a invité Yves Puget, rédacteur en chef du magazine LSA et Nicolas Bricas, socio-économiste chercheur au CIRAD, à partager leurs visions des évolutions de notre secteur.

Débat sur le bio entre Yves Puget et Nicolas Bricas

Dialogue entre Yves Puget et Nicolas Bricas - ©Ingrebio

Dans le contexte de fort développement de la bio, les intervenants ont échangé leurs perspectives pour la bio demain et pour l’alimentation d’une manière générale. Yves Puget a appuyé la pression de la nouvelle génération millenial, exigeante et pressée. Selon lui, les futurs business models des entreprises agroalimentaires doivent prendre en compte en premier lieu les consommateurs. Nicolas Bricas a souligné cependant la distanciation entre les mangeurs et leur alimentation