Publicité

Concours national de la création agroalimentaire BIO : Les fromages végétaux raflent la mise !

Actualités, Manifestations 25 Avr 2018 3 minutes de lecture
Concours national de la création agroalimentaire BIO : Les fromages végétaux raflent la mise !
Les fromages végétaux lauréats du Concours - ©Ingrebio

 

Parmi les 10 dossiers présélectionnés, cette 6e édition du Concours national de la création agroalimentaire BIO a distingué deux précurseurs sur une niche prometteuse : celle des fromages végétaux. Le Prix « Création », récompense l’originalité du projet d’entreprise Tomm’Pousse et le Prix « Développement », soutenant la création d’un nouveau produit est décerné à La petite Frawmagerie.

Caroline Poinas et Emmanuel Joubert

Tomm'Pousse et La petite Frawmagerie récompensés par la CCI du Gers et Ecocert - ©CCI Gers

Mus par de réelles convictions écologiques, les deux lauréats incarnent chacun à leur façon tout le potentiel des alternatives végétales sur le marché bio. Ils se partageront 30 000 € de dotations. Parrainée par l’organisme de certification Ecocert, cette 6e édition s’inscrit définitivement dans les tendances du marché, pour un concours qui s’impose comme une référence pour les acteurs de la filière BIO. Cette édition a d’ailleurs battu son record de participation avec 42 dossiers déposés.

La remise des Prix de s’est déroulée le mardi 24 avril 2018 dans les locaux de la Chambre du Commerce et d’Industrie du Gers.

 

Tomm’Pousse, des fromages végétaux plus vrais que nature gagnent le Prix « Création »

Après plus de 10 ans d’un parcours classique dans le Marketing, Emmanuel Joubert décide de changer de cap. Ses convictions écologiques chevillées au corps, il fait de ses passions pour le vin et la gastronomie, le leitmotiv de la création de savoureuses « tommes végétales », capables de rivaliser avec les classiques du rayon crèmerie.
Emmanuel Joubert a développé ses fromages végétaux avant tout pour le plaisir : « On assimile parfois les produits végétaux à une alimentation fade et austère. C’est pour relever le défi du goût en m’attaquant à un symbole fort de la gastronomie, que je me suis petit à petit dirigé vers la création de fromages végétaux. Évidemment, la recherche d’alternatives végétales à la consommation de produits d’origine animale est aussi un enjeu majeur de notre société́ et pour relever ce défi, il faut mettre le plaisir au centre. »

Les fromages Tomm’Pousse se distinguent notamment par l’utilisation de techniques d’affinage issues de la tradition fromagère pour rivaliser avec les fromages traditionnels sur le plan gustatif et visuel. A ce jour, 5 références sont commercialisées en circuits courts : le CamenVert nature ou à la sauge (noix de cajou), La Carrée façon feta fines herbes ou olives (soja) et le Bleu de Paname (noix de cajou). » Cette distinction leur permettra de démarrer prochainement en magasins spécialisés.

La petite Frawmagerie, remporte le Prix "Développement", pour une alimentation saine et végétale

Caroline Poinas a créé La petite Frawmagerie pour donner corps à des convictions nouvelles, en faveur d’une alimentation vivante et saine, volontiers crue. A l’aube de ses 30 ans, elle prend le virage du végétarisme et 2 ans plus tard, convaincue de la pertinence de ce mode alimentaire, lance la production de « frawmages » végétaux. Au terme de sa 1ère année d’activité, elle se confronte à de nouveaux enjeux de développement pour garantir la pérennité de l’activité. « Notre gamme est déjà distribuée au plan national mais pour satisfaire une demande croissante, y compris à l’export (Espagne, Portugal, République Tchèque, Finlande, Suède, Norvège...), nous devons investir de nouveaux locaux, créer deux nouveaux emplois et augmenter notre capacité de production », explique Caroline Poinas.
Pour l’entrepreneuse, l’important est de préserver l’ingrédient. « L’affinage de mes frawmages végétaux utilise donc au maximum le cru ». A ce jour, elle propose 16 frawmages autour de 3 gammes : « terroir », proche des fromages traditionnels, « aromatisés » et « fruits secs ».

Pour plus d’infos : www.concoursbio.gers.cci.fr

 

image_print