Publicité

Vers une végétalisation du traditionnel plateau de fromages

Analyse, Dossiers 30 Avr 2018 10 minutes de lecture
Vers une végétalisation du traditionnel plateau de fromages
Alternative végétale bio au fromage - ©Ingrébio

 

Comme nous le rapportions dans notre article sur le salon Biofach en février dernier, la viande, le lait, la crème et les yaourts ne sont plus les seuls aliments à s’enrichir d’une alternative vegan puisque les “fromages” végétaux y étaient aussi de plus en plus présents. Appelés “vromages” (“v” pour végétal/vegan), “faux-mages” ou alors jouant avec les appellations fromagères (“mozzarisella”, “mandorella”, “camemvert”, “bleuffant”…), ces produits encore anecdotiques il y a deux ans sont en passe de devenir une nouvelle catégorie à part entière.

Alternatives végétales bio aux fromages

Les 2 vromages lauréats du Concours National de la Création Agroalimentaire Bio - ©Ingrébio

Et ce ne sont pas les lauréats de la 6ème édition du Concours National de la Création Agroalimentaire Bio qui diront le contraire. Tomm’Pousse et La Petite Frawmagerie viennent en effet de remporter respectivement le prix Création et le prix Développement, décernés le 24 avril dernier (voir communiqué), avec deux gammes d’alternatives végétales aux fromages, ayant chacune leur particularité.
La preuve donc que ce secteur est en plein développement pour ces alternatives vegan dont la formulation ne manque pas d’originalité.

 

Mais quelles sont les solutions trouvées par les transformateurs bio pour imiter la texture, la couleur, voire le goût des fromages ?

NB : Dans cet article nous utiliserons le terme de “vromages” pour désigner ces nouveaux types de produits. Pour rappel, la dénomination “fromage” est réservée aux produits laitiers et ne peut être légalement utilisée pour des produits végétaux, même si l'origine végétale du produit est précisée.
 

Un marché en pleine expansion, qui n’est pas encore arrivé à maturité

Rayon fromages alternatifs en magasin spécialisé bio

Rayon des vromages en magasin bio - ©Ingrébio

Les vromages sont présents depuis plusieurs années sur le marché bio français. Jay & Joy, première crémerie végétale et bio de Paris existe par exemple depuis fin 2015. Et la demande ne cesse d’augmenter. L’année dernière, leur production pouvait déjà aller jusqu’à 1000 vromages par semaine.
C’est également ce que confirme

image_print