Publicité

Les PPAM bio françaises, une filière en plein essor

Analyse, Filière Bio, Ingrédients 23 Juil 2018 14 minutes de lecture
Les PPAM bio françaises, une filière en plein essor
Les PPAM se développent en bio - ©Ingrebio

 

Le marché des plantes à parfum, aromatiques et médicinales, conventionnel et biologique, est l’un des plus dynamiques, en France et à l’international, avec une croissance à deux chiffres depuis plusieurs années.

Plus de 150 variétés de PPAM sont cultivées en France, d’autres espèces sont cueillies dans les massifs montagneux. On distingue généralement trois types de production :

  • les plantes à parfum destinées le plus souvent à la transformation dans le secteur de la cosmétique, de la parfumerie (fonctionnelle et alcoolique) ou de l’aromatique après transformation par distillation (hydrolats, eaux florales, huiles essentielles).
  • les plantes aromatiques destinées à l’alimentation, soit directement à l’état frais soit transformées (sèches ou surgelées) ;
  • les plantes médicinales destinées à l’industrie pharmaceutique et aux compléments alimentaires.

On dénombre plus de 500 références de produits et de sous-produits des PPAM utilisées sous différentes formes : frais, sec, surgelé et sous forme d’extraits (90% des productions). Etant donné la diversité des PPAM, de leur transformation et de leurs débouchés, les réalités de production et de valorisation sont complexes et hétérogènes. D’autant plus qu’une même plante peut être destinée à différentes utilisations et donc à des débouchés commerciaux distincts.

 

La production de PPAM bio en Europe et en France

 En 2016, dans l’Union Européenne, les PPAM bio représentaient près de 63 000 hectares cultivés, répartis entre la Bulgarie (29% des surfaces), la France (11%) et la Pologne (11%).
La Bulgarie a fortement développé sa production de plantes à parfum biologiques ces dernières années pour produire notamment de l’huile essentielle de lavande. 74% des surfaces bulgares en bio étaient en conversion en 2016.

Source Agence Bio/OC

En France, c’est entre 2009 et 2017 que la production de PPAM en bio est devenue significative avec un doublement des surfaces certifiées. Cela s’explique par une forte demande du marché et un soutien financier à l’agriculture biologique au niveau national. Fin 2017, d’après l’Agence Bio, les surfaces en PPAM bio en France étaient de 8090 hectares dont 1518 hectares en conversion (soit +14% par rapport à 2016). On comptait 2570 producteurs et cueilleurs de PPAM bio. La production certifiée agriculture biologique représentait 19,5% des surfaces totales de PPAM françaises, un des taux de pénétration les plus importants du secteur bio.

Auteur : Célia Dupetit.

 

image_print