Publicité

L’EGTOP publie un nouveau rapport pour les produits transformés bio

Actualités, Réglementation 18 Sep 2018 3 minutes de lecture
L’EGTOP publie un nouveau rapport pour les produits transformés bio
EGTOP réaffirme les principes de la bio - ©artfully_123RF

 

L’EGTOP[1] a publié son 4ème rapport final de recommandations "Food" sur les substances (additifs et auxiliaires technologiques) qui ont fait l’objet d’une demande d’évaluation afin d’être incluses dans le règlement bio. Le précédent rapport qui concerne les produits transformés bio alimentaires datait de 2014, ce qui explique la longueur de ce nouveau rapport.

Une douzaine de substances – ou plus précisément de couples « substance/application » ont été évaluées. En effet, les demandes émanant des différents pays membres concernent pour la plupart l’usage d’un additif ou d’un auxiliaire technologique en lien avec une filière donnée.

Nouvelles orientations vers le 100% bio

Parmi ses recommandations positives, on note que l’EGTOP préconise de manière générale une hausse du niveau d’exigence en matière d’origine biologique. En effet, de nombreuses substances s’avèrent plus disponibles en bio aujourd’hui qu’elles ne l’étaient il y a 10 ans. C’est le cas de la lécithine, dont l’obligation de sourcing en bio entrera en vigueur au 1er janvier 2019, et pour laquelle l’EGTOP rappelle que la réglementation bio doit s’appliquer à la fois à la matière première utilisée mais aussi au procédé d’obtention.
La demande d’ajout de la gomme Tara (E417) dans l’annexe VIII-A comme agent épaississant est jugée favorable par le groupe d’expert, avec là aussi la mention « d’origine biologique » comme condition sine qua none. Une mention qui est préconisée à juste titre aussi pour les autres gommes végétales :

 

image_print