Publicité

La structuration des filières au cœur des projets bio innovants du concours Innova’bio

Actualités, Manifestations 28 Sep 2018 2 minutes de lecture
La structuration des filières au cœur des projets bio innovants du concours Innova’bio
Les 8 finalistes du concours Innova'Bio 2018 - ©IBB

 

Les filières bio se structurent. Tel était le leitmotiv du salon La Terre est notre métier qui se tenait à Retiers (35) les 26 et 27 septembre dernier. Un salon que l’on suit depuis 2012 et qui, en tant que salon agricole bio, laisse en effet de plus en plus la place à l’aval. Dans un programme de conférences dense, plusieurs tables rondes donnaient la parole aux acteurs, de la production à la transformation.

De l’importance de la contractualisation et de la sécurisation des débouchés, au partage des bonnes pratiques pour valoriser une production française de qualité, les professionnels se sont notamment attachés à encourager la conversion en bio sur les différentes filières.

En parallèle, le salon a été le lieu de la remise des prix du concours Innova’bio. Ce concours distingue les créateurs et créatrices de projets innovants de la filière agricole et agroalimentaire bio du Grand Ouest. Parmi les finalistes, plusieurs projets ont aussi retenu notre attention par leur pertinence ou par l’intérêt qu’ils représentent pour l’approvisionnement en ingrédients biologiques.

 

Breizhou projet lauréat Innova'bio 2018 - ©Ingrébio

Premier prix pour une restauration bio et locale pour les crèches

La lauréate du concours a décidé de développer des plats pour bébés à partir d’ingrédients 100% bio et en majorité locaux. Son originalité est de cibler la restauration en crèches et autres professionnels de la petite enfance. Pour Breizhou, la start-up bretonne lauréate, cette offre permet de soutenir des filières alimentaires durables de proximité mais elle permet surtout de lutter contre les inégalités sociales dès le plus jeune âge.

 

De l'avenir pour les filières céréales bio bretonne

Les 2ème et 3ème prix ont récompensés des projets de filière. Le GAEC La ferme du Meunier pour la mise en place d’une filière pavot biologique, notamment en partenariat avec une savonnerie locale. Mais les graines de pavot trouveront aussi des débouchés sous forme d’huile ou de graines à destination des boulangers bio.

Le développement d’une malterie locale (3ème prix) était particulièrement attendu en Bretagne. En effet, la production d’orge brassicole bretonne devait jusqu’ici transiter en dehors du territoire avant de revenir vers les brasseurs locaux. Ce ne sera plus le cas grâce à cette malterie bio artisanale, et néanmoins mécanisée et automatisée, Yec’Hed Malt basée dans le Morbihan.

Les Greniers Bio d'Armorique finaliste Innova'bio 2018 - ©Ingrébio

Parmi les autres finalistes, les Greniers Bio d’Armoriques se sont aussi distingués en créant la première coopérative agricole de céréales et oléagineux 100% bio en Bretagne. Le manque d’outil de stockage dédié est souvent l’un des premiers freins au développement des filières céréales biologiques. Une 50aine de producteurs ont donc décidé de se réunir pour prendre en main ce projet de manière collective. Leur travail ne consiste pas seulement en la gestion de la nouvelle unité de stockage et de nettoyage créée. Les producteurs se sont également investis dans la structuration et la diversification des débouchés.

 

 

image_print