Publicité

Sourcing responsable et commerce équitable bio : la stratégie différenciante

Analyse, Dossiers 22 Oct 2018 14 minutes de lecture
Sourcing responsable et commerce équitable bio : la stratégie différenciante
Des échanges commerciaux équitables - ©Biopartenaire

 

Les tendances le montrent, l’engagement sociétal d’un produit fait de plus en plus partie des critères de sélection des consommateurs. Et pour preuve, sur son emballage, sa valeur d’usage est peu à peu remplacée par sa valeur d’action. En effet, les consommateurs demandent des produits plus équitables. Le marché du commerce équitable se développe et on observe une multiplication des standards et des labels.
A tel point qu’un usage réglementé des termes “commerce équitable” et “équitable” a été voté par la loi du 2 octobre dernier afin de protéger la démarche de commerce équitable.

Marc Dufumier introduit la conférence au salon La Terre est Notre Métier 2018 - ©Ingrébio

C’est donc un sujet plus que d’actualité qui a été au coeur de nombreux échanges ces derniers mois. Plusieurs conférences sur le thème du commerce équitable étaient proposées par Ecocert ou Biopartenaire lors du salon Natexpo à Lyon. Et c’était également le cas à Retiers, en Bretagne, lors du salon “La Terre est Notre Métier” les 26 et 27 septembre ou encore à Valence, le 5 octobre dernier, où le réseau régional Cluster Bio organisait une journée d’échanges sur le sourcing responsable.
Car pour les entreprises bio, le commerce équitable est un prolongement naturel des principes de l’agriculture biologique - il découle naturellement du “principe d’équité”[1] -, ainsi que de leur engagement RSE. C’est un outil de régulation de leurs relations avec leurs fournisseurs de matière première, mais également de différentiation sur le marché. La part de produits certifiés équitables et bio ne cesse donc de progresser.

En s’appuyant sur ces évènements, nous avons cherché à connaître plus en détails les motivations et les difficultés que peuvent rencontrer les entreprises bio s’engageant dans le commerce équitable.

 

La forte attente sociétale vers des produits bio et équitables

La France est le troisième pays (ex-aequo avec l’Allemagne) le plus impliqué dans le commerce équitable, derrière les Etats-Unis et le Royaume-Uni.
Selon un sondage Opinion Way, en 2017, 

image_print