Incroyable ce qu’une simple tablette peut inspirer. A partir d’une forme et d’une composition somme toute assez basiques, le chocolat en tablette est en pleine effervescence. Bien sûr, il y a une prise de conscience générale autour de la chaîne de valeur et un produit de base, le cacao, qui se doit d’être de plus en plus choyé. Pour le cacao, le commerce équitable est donc de mise, et encore plus en bio.
Il y a ensuite la montée du véganisme qui booste la croissance du marché des « laits » alternatifs et permet aussi d’activer de nouveaux leviers d’innovation chez les acteurs du chocolat. Tendance qui se superpose parfois à la réduction de l’adjonction du sucre ou la recherche d’alternatives sucrantes. Et il y a bien entendu le plaisir de réveiller les papilles pour ce produit avant tout gourmand et pour lequel les fabricants recherchent les mariages gustatifs qui généreront le plus d’émotions sensorielles dans la bouche du consommateur.
Sans oublier la micro-tendance de la Raw Food, très marquée dans ce secteur avec la possibilité d’utiliser le cacao cru.
Zoom à croquer, donc… sur les tablettes de chocolat biologiques où la concurrence bat son plein.

 

Cacao, la ressource à préserver

Les récents salons spécialisés, ISM (Salon International de la confiserie et du snacking) d’une part et Biofach (Salon International des produits biologiques) de l’autre, ont montré une réelle prise de conscience autour des filières cacao, de l’intérêt du commerce équitable et de la préservation de cette ressource. S’il est un des ingrédients les plus prisés, on sait maintenant que la pérennité de ce marché repose sur la gestion responsable et durable des plantations.

cacao durable

Intitiative Allemande pour un cacao durable à l'ISM 2019 - ©Ingrebio

Au salon ISM, un espace – entre-halls – était dédié au commerce équitable. Aux côtés du stand Fairtrade, on pouvait s’informer en particulier sur une initiative allemande pour un cacao durable, « Pro-Planteurs ».
Sur les stands de ce salon conventionnel, rares donc étaient les stands qui ne traitaient pas de ces enjeux. De plus en plus de professionnels s’impliquent dans la supply chain voire sur place dans les pays producteurs de cacao, souhaitant avoir plus de contrôle sur les filières et surtout souhaitant pouvoir garantir une traçabilité jusqu’à la fève. Fairtrade International enregistre également une progression de 27% en moyenne des ventes de cacao certifié par an. Cette croissance a atteint 34% en 2016.
Et pourtant, le cacao équitable ne représente globalement encore que quelques pourcents de la production mondiale. En Allemagne, la part de marché du cacao équitable a atteint 10% en 2018[1].

 

Bio et équitable, le must ?

Bien sûr, il a été déjà largement démontré l’intérêt des certifications bio et équitables pour les filières cacao.

La suite de cet article est réservée aux abonnés.

S'ABONNER

ingrebio-logo-fr-et-baseline-carre-300x300
Tous les contenus en illimité
à partir de 16€/mois

 

 

image_print