Nouveau Hall pour le pôle Ingrédients & PAI au salon CFIA de Rennes pour cette nouvelle édition 2019. Plus grand, plus dense, ce pôle a accueilli plus de 200 exposants fournisseurs d’ingrédients et produits alimentaires intermédiaires (PAI).
Un pôle Ingrédients & PAI qui dresse un constat fort : le clean label est incontournable. Pour preuve, les solutions retenues pas le jury des Trophées CFIA de l’Innovation : le lauréat Meltec® est un agent de texture développé par AMI Ingrédient, associant fibres végétales de légumineuses et de céréales (enveloppe de pois chiche et maïs). Ce sirop végétal nouveau est préconisé pour substituer les sirops de sucre et aide à obtenir les allégations « sans sucre » et « riche en fibre ». Également nominée, la GENU® Explorer Pectin ND-200 présentée par Azelis est un agent gélifiant alternatif clean label développé spécifiquement pour les crèmes-desserts à pH neutre ou la Panna Cotta. Cette pectine pourrait être utilisée en bio. Le 3è nominé Epicéa proposait un complément de saumure sans nitrite, à base d’extraits de plantes (romarin), de vinaigre et de levure, et de ferments. Cette solution clean label ne génère pas non plus de formation de nitrites dans le jambon, mais permet de garantir conservation et couleur.
Mais si le clean label est devenu la norme, la multiplication des lancements de solutions bio ne faiblit pas non plus. Ces ingrédients contribuent en effet souvent à regagner la confiance des consommateurs. Mais « simplement » Bio ne suffira sans doute pas non plus aux jeunes générations. Les études montrent en effet que les générations X et Y sont déjà les plus exigeantes en termes d’attente de « naturel » et de « produits frais/bruts »[1].

Le nouvel Espace Tendances & Créations Alimentaires, imaginé par Nutrimarketing et le Centre Culinaire de Rennes, en témoignait également. Les 5 macro-tendances présentées et illustrées d’exemples étaient :

  • Le Clean Label
  • Les ingrédients de la confiance
  • Le végétal inspirant
  • La recherche de protéines (Searching for proteins)
  • L’urban foodventure

 

Bio+

Transparence et confiance sont les maîtres mots qui rassurent les consommateurs – devenu fortement suspicieux. D’après une enquête Nielsen (2016) relayée par Nutrimarketing, 44% des répondants réclament une plus grande transparence des fabricants et distributeurs. Ils seraient ensuite 73% à favoriser les entreprises transparentes sur leurs procédés de fabrication.

Certification BioED

FRDP est certifié BioED et le montre - ©Ingrebio

Les labels répondent à cette demande de réassurance et montre les engagements des entreprises. Et les entreprises ont donc tout intérêt à « Faire savoir » ce qu’elles mettent en place ou ce qu’elles font déjà.
Fort de son expertise dans le sourcing de fruits et légumes biologiques, FRDP affiche par exemple sa certification BioED[2], label RSE porté par le SYNABIO et certifié par Ecocert. FRDP travaille également dans une démarche d’amélioration continue de ses procédés de surgélation et s’engage dans des projets à impact environnemental.
Autre exemple sur le secteur

La suite de cet article est réservée aux abonnés.

S'ABONNER

ingrebio-logo-fr-et-baseline-carre-300x300
Tous les contenus en illimité
à partir de 16€/mois

 

 

image_print