Le salon Vitafoods Europe qui se tient tous les ans à Genève est le reflet de l’évolution des marchés des compléments alimentaires et de la nutrition spécialisée, mais aussi surtout de celui, en amont, des ingrédients nutraceutiques.

Vitafoods

Les tendances du salon Vitafoods 2019 - ©Ingrebio

Comme l’annonçait les affichages dès l’entrée du salon, dans ce milieu-là aussi une transition est engagée… Plus de transparence, plus de végétal… et surtout plus de durable. Pour cela, les organisateurs avaient imaginé cette année un espace dédié au développement durable : le « Sustainable Square ». Il y était question d’inspiration et de connexion (créer des communautés d’échanges) et de pratiques éthiques. Et chacun y était appelé à apporter sa vision de « l’industrie nutraceutique durable de demain ».

Sur le salon, cela pouvait se traduire par une offre bio toujours en croissance, même si toujours largement minoritaire… et surtout par la mise en avant par plusieurs exposants de leurs démarches durables. Quelques exemples :

  • Élue comme l’entreprise la plus durable de l’année par le magazine Corporate Knights, l’entreprise CHR Hansen positionne donc le développement durable au cœur de son message sur son stand cette année. Le secteur bio est d’ailleurs désormais pris au sérieux dans ses marchés cibles avec pour la première fois une communication sur des gammes de ferments compatibles avec les produits biologiques (en particulier infantiles).
  • Mettre en avant son engagement dans des filières bio reçoit enfin un écho plus large aujourd’hui et plusieurs fournisseurs l’ont bien compris. Diana Food affiche par exemple comme slogan “Eat clean, Eat green, Eat organic with trust and transparency” et insiste sur son expertise en agronomie et en sourcing durable.
  • L’italien Archimede Ricerche a quant à lui intégré sa production de microalgues dans une démarche d’économie circulaire globale : son site industriel l’associe à une bioraffinerie et est totalement autonome énergétiquement.
  • NatInov communique à travers l’exemple de la mélisse sur son implication dans la labellisation Phytolia. Celle-ci travaille avec tous les acteurs de la filière, en particulier sur la traçabilité des plantes françaises, pour des produits finis qui contiendront des « Plantes à origine prouvée ».

 

 

Le CBD arrive en force en Europe

On ne peut pas ouvrir cette analyse du salon Vitafoods sans commencer par traiter de la fureur « CBD » qui a envahi cette édition. Malgré les incertitudes réglementaires et

La suite de cet article est réservée aux abonnés.

S'ABONNER

ingrebio-logo-fr-et-baseline-carre-300x300
Tous les contenus en illimité
à partir de 16€/mois

image_print