Le 22 mai 2018, l’Union Européenne a officiellement adopté un nouveau règlement européen sur l’Agriculture Biologique. Celui-ci entrera en application à partir du 1er Janvier 2021. Dans ce nouveau règlement est prévue une extension du champ d’application des principes de l’agriculture biologique à différentes substances, afin de proposer un panel de produits certifiés plus large aux consommateurs. Le sel figure parmi celles-ci. En effet, aujourd’hui le sel tout comme l'eau, font partie des produits ne pouvant pas être certifiés bio et ne rentrant pas dans le calcul du pourcentage d'ingrédients biologiques. Considéré jusqu’à présent comme un produit minier, son intégration dans le cahier des charges Européen pourrait remettre en question son statut selon le positionnement qui sera adopté par la commission Européenne sur les règles et méthodes de production applicables à cette certification. Dans tous les cas, ce changement dans la réglementation ne se fera pas sans impacter producteurs, transformateurs et acteurs de l’agroalimentaire Biologique.

 

Une certification pour protéger un métier et un produit artisanal

C’est la

La suite de cet article est réservée aux abonnés.

S'ABONNER

ingrebio-logo-fr-et-baseline-carre-300x300
Tous les contenus en illimité
à partir de 16€/mois

 

Auteurs : Jeanne Marinier, Matthieu Euzen, Alexis Gobé, Natacha Rideau, Licence professionnelle ABCD 2018-2019

 

image_print