Pour surmonter les impacts économiques de la crise sanitaire de la COVID-19, de petits agriculteurs familiaux et des producteurs ruraux d’Urucará, en Bas Amazonas, sont en mesure de commercialiser des produits biologiques à haute valeur ajoutée sur le marché international. Cela n’est possible que grâce aux investissements de la société française RDV Products dans une usine de traitement de fruits et d’huiles végétales située dans la coopérative Agrofrut.  Inaugurée le 18 mars dernier, elle donne la possibilité aux producteurs locaux de vendre leurs produits avec plus de valeur ajoutée.

Site Agrofrut en Amazonie - ©RDV Products

Site Agrofrut en Amazonie - ©RDV Products

Le projet est soutenu par le Ministère fédéral de la Coopération économique et du Développement allemand (BMZ), à travers le programme DeveloPPP.de, qui soutient le secteur privé dans la promotion d’améliorations dans les pays en développement. L’initiative bénéficie de la participation de RDV Products, de la coopérative Agrofrut, de BMZ, de Sequa gGmbH, de Nat’Organico, de la Mairie d’Urucará et d’EcoProDev.

Les investissements, qui ont comme objectif le développement durable et économique de l’agriculture familiale de la ville d’Urucará, ont financé l’équipement industriel pour la production de pulpes de fruits, comme l’açaï, le cupuaçu et l’acérola ; ainsi qu’en presses à huile, pour des huiles végétales de fève tonka, d’andiroba, de tucuma et de cupuaçu, pour le marché des cosmétiques. L’agro-industrie est une autre activité économique qui permet de créer de nouveaux emplois et d’améliorer les conditions de vie des agriculteurs et des producteurs d’Urucará.

L’entreprise RDV Products accroît son chiffre d’affaires en Amazonie avec des produits non forestiers, en raison de la forte demande du marché international pour des produits biologiques et équitables provenant d’Amazonie. L’extrait de pulpe de fruit, par exemple, qui est produit régionalement, est un nouveau produit ayant un fort potentiel. Les investissements de la société française dans l’industrie agroalimentaire aspirent à

La suite de cet article est réservée aux abonnés.

S'ABONNER

ingrebio-logo-fr-et-baseline-carre-300x300
Tous les contenus en illimité
à partir de 16€/mois

image_print