Par le label RSE BioED, 46 entreprises de la Bio s'engagent à améliorer leurs pratiques pour contribuer à la construction d'un modèle alimentaire durable.

 46 entreprises bioed

La carte des entreprises labellisées BioED 2021 - ©BioED

Avec et souvent au-delà des principes fondamentaux de la Bio, les entreprises engagées mettent en place, de manière intuitive, des pratiques cohérentes sur les 3 piliers du développement durable : contractualisation en amont avec les fournisseurs, gestion des déchets, ancrage territorial, etc.

Le Synabio, à l’initiative de ce label, a mesuré cette année l'impact des entreprises bio mesuré sur des indicateurs clefs. Il publiera ainsi chaque année ces résultats à travers l'Observatoire RSE du label BioED.

Gouvernance, achats, ressources humaines… quelles sont donc vraiment les performances des entreprises BioED sur des indicateurs clefs sur lesquels elles sont attendues. Résumé…

 

Gouvernance : la RSE pour une performance globale

La démarche RSE est inscrite dans la réflexion stratégique globale des entreprises BioED.

78% des entreprises ont un comité RSE représentatif des métiers de l’entreprise et dans 2 tiers d’entre elles, le pilote RSE est directement rattachée à la direction générale.

Le mode de travail collaboratif a été instauré dans 94,5% des entreprises et il est à noter que la part des femmes dans les instances dirigeantes de ces entreprises (44%) est largement supérieure à la moyenne des PME / ETI non cotées.

 

Environnement : des pratiques environnementales à 360°

Pour les entreprises BioED, l’enjeu environnemental est fort est elles s’engagent à réduire leur impact à toutes les étapes du cycle de vie de leurs produits.

Pour exemple, 58% des entreprises revalorisent plus de la moitié de leurs déchets, et 89% sont engagées dans des démarches d’éco-conception, notamment de leurs emballages.

Plus de la moitié ont déjà réalisé un bilan carbone, avec plan d’actions d’amélioration inhérent, et l’on note que 12 entreprises ont déjà intégré des critères de biodiversité dans leur cahier des charges ou leur évaluation fournisseurs.

 

Développement durable des filières : favoriser une juste répartition de la valeur

Que ce soit dans leurs démarches d’approvisionnement ou de ventes, les entreprises labellisées BioED tendent à favoriser des pratiques cohérentes pour la durabilité et l’équité des échanges :
21 % des entreprises de transformation achètent plus de 50 % de leurs matières premières en commerce équitable, et 34% sont, elles-mêmes, aussi engagées dans un label de commerce équitable pour certains de leurs produits.
Elles attachent également de l’importance à l’authenticité et à la naturalité de leurs produits et sont 54% à évaluer 100% de leurs fournisseurs sur des critères qualité.

 

Le label RSE BioED

Créé en 2017, BIOED est le seul label RSE sectoriel des entreprises de l’agroalimentaire bio qui se base sur la norme de référence : l’ISO 26000. BioED est le cadre à travers les entreprises s’engagent, au-delà du règlement bio européen, à intégrer le développement durable au cœur de leur mission et à contribuer positivement à la transformation de notre société. Preuve de leur engagement, leurs pratiques sont audités chaque année par un organisme tiers indépendant.

 

Pour consulter l’Observatoire RSE 2021

image_print