En partenariat avec ALGAMO, société spécialisée dans la culture d'algues, Seanova lance sa nouvelle gélule 100% végétale « sea asta », avec de l’astaxanthine biologique.

Sea asta contient 8mg d’astaxanthine pure et certifiée biologique par gélule (tunique végétale). Ces gélules seront commercialisées uniquement en BtoB, en marque blanche.

Seanova propose également l’astaxanthine biologique sous les formes suivantes :

  • Biomasse concentrée à 5% : algue séchée et broyée
  • Oléorésine concentrée à 5 ou 10% : huile extraite de la biomasse

L’astaxanthine peut être utilisée en Food, nutraceutique, feed et animal health.

L’astaxanthine, extraite de l'algue Haematococcus Pluvialis, est produite en Europe (près des montagnes Krkonoše en République Tchèque). C’est la seule à avoir obtenu la certification BIO européenne.
Exempte de métaux lourds et autres contaminants dangereux, la culture se fait en système fermé, avec des contrôles stricts, pour garantir un produit de qualité.

L'astaxanthine appartient à la famille des caroténoïdes. On la trouve notamment dans l’Haematococcus pluvialis, une micro-algue verte unicellulaire ubiquitaire, qui croît en eau douce dans le monde entier. En réponse à un stress environnemental, ces micro-algues accumulent massivement de l’astaxanthine. Ce pigment rouge leur confère alors une protection des plus efficaces : les microalgues peuvent vivre pendant plus de 40 ans sans eau ni nourriture, dans la chaleur ou le froid extrêmes[1].

L'une des propriétés les plus importantes de l'astaxanthine est son activité antioxydante, qui est rapportée comme étant* :

  • Près de 5 fois supérieure à celle du Bêta-carotène,
  • 5 fois supérieure à celle de la fucoxanthine et 2.6 fois supérieure à celle de la lutéine, (tous deux des caroténoïdes)
  • 6000 fois supérieure à celle de l’acide ascorbique, ou vitamine C
  • 100 fois supérieure à celle de l’alpha-tocophérol, ou vitamine E

*Sur la base de tests in vitro visant à évaluer l’activité de neutralisation de l’oxygène singulet de 27 antioxydants[2]. L’oxygène singulet est un radical libre[3].

 

Retrouvez les références de Seanova dans l'annuaire Ingrébio.


 


[1] Capelli, B., Bagchi, D., & Cysewski, G. R. (2013). Synthetic astaxanthin is significantly inferior to algal-based astaxanthin as an antioxidant and may not be suitable as a human nutraceutical supplement. Nutrafoods, 12(4), 145–152. doi:10.1007/s13749-013-0051-5
[2] Nishida et al. 2007 Quenching activities of common hydrophilic and lipophilic antioxidants against singlet oxygen using chemiluminescence detection system
[3] https://www.universalis.fr/encyclopedie/radicaux-libres/1-les-radicaux-libres-derives-de-l-oxygene-moleculaire/

image_print