Depuis 2019, Amandera, société de l’économie sociale agricole bio et citoyenne développe la première filière de fruits secs agroécologique française Une nouvelle étape décisive vient d’être franchie par Amandera qui accueille à son bord :

  • 860 investisseurs issus du crowdfunding à travers la plateforme Wiseed, premier site de financement participatif en capital de France
  • La Fondation Daniel et Nina Carasso, à travers son fonds d’impact dédié à l’alimentation durable géré par Quadia SA, pionnier de l’investissement à impact en Europe
  • France Active, premier acteur de la finance solidaire, pour accélérer la réussite des entrepreneurs engagés
  • Agro Sourcing, premier importateur français de fruits secs biologiques, qui accompagne aussi les producteurs au quotidien, tant sur le plan technique que financier.

« L’entrée de ces quatre acteurs engagés renforce notre enracinement dans les valeurs de la finance solidaire et participative, et dans le monde de la bio. Nous voulons travailler avec l’ensemble des acteurs de la filière pour pérenniser un modèle agricole responsable, durable et duplicable »
Frédéric Lagacherie, président d’Amandera.

Amandera, est une société productrice de fruits secs bio agroécologiques français qui se donne pour missions :

  • De transformer des terres agricoles dégradées en écosystèmes vivants et productifs,
  • De produire des denrées alimentaires de qualité à haute valeur nutritive,
  • De faciliter l’accès des petites et grandes exploitations à l’agroécologie en mutualisant certaines solutions,
  • De vulgariser les méthodes agroécologiques auprès du monde rural pour accélérer la transition agroécologique.

« Pour accélérer la transition agroécologique de nos territoires nous devons créer des modèles économiques et agronomiques résilients qui permettront de renouveler les générations d’agriculteurs, de produire tout en protégeant le bien commun »
Rémy Frissant, Directeur Général Amandera.

Les deux premiers îlots agroécologiques développés par Amandera sont situés au nord d’Aix en Provence et dans le Lot et Garonne. Elles associent, depuis 2019, amandiers et noisetiers, couvert végétal fleuri, association végétale et arbres haut-jet sur une surface totale de 46 hectares. Dans les 4 années à venir, Amandera a pour vocation de développer 400 hectares de fruits secs bio agroécologiques en France. Les amandes de Provence et les noisettes du Lot et Garonne en seront les principales productions. Ces vergers durables s’inscrivent dans une démarche de restauration des paysages agricoles disparus et anticipent la crise climatique à venir. Cette implantation au cœur des territoires contribue au développement local et à la relance de filières traditionnelles de fruits secs français en agriculture biologique.


image_print