Au 1er janvier 2022, date à laquelle la réglementation bio sera rendue effective, les résines échangeuses d’ions (REI) deviendront officiellement interdites pour la plupart des filières de l’alimentaire.

En quoi consiste la technologie d’échange d’ions ? Quel est son objectif et ses applications ? Pourquoi la réglementation bio prévoit l’interdiction de ces résines ? Par les atouts qui les caractérisent, les alternatives se font rares pour les ingrédients concernés, ce qui engendre des conséquences pour les industriels, qui se retrouvent sans solution.

 

Qu’est-ce que les REI ?

L’échange d’ion est une technologie très sélective, permettant d’éliminer tout ou partie des ions d’une solution. Ceux-ci sont remplacés par une quantité équivalente d’autres ions de même charge. Cette réaction chimique est régie par la loi des équilibres chimiques, elle se déroule jusqu’à ce que les concentrations de certains ions atteignent des proportions précises :

Ce procédé est permis grâce à des résines échangeuses d’ions. Ces résines sont des composés macromoléculaires organiques de synthèse, qui se présentent généralement sous forme de microbilles, et qui permettent

La suite de cet article est réservée aux abonnés.

S'ABONNER

ingrebio-logo-fr-et-baseline-carre-300x300
Tous les contenus en illimité
à partir de 16€/mois

 

image_print