Le salon de la restauration SIRHA 2021 a été clairement rythmé cette année par la loi EGALIM, qui, on le rappelle, prévoit pour les restaurants scolaires de plus de 200 couverts, un menu végétarien par semaine et l’utilisation de 50% de produits de qualité et durables, dont au moins 20% de produits biologiques. L’analyse des innovations par le SIRHA montre également une accélération des innovations dites « responsables » : 18% des innovations présentées surfent sur le territoire « Conscience », soit 7 points de plus qu’en 2019.
Filière France, labels SIQO, clean label, bien-être animal, sans OGM, sans pesticides... étaient parmi les arguments mis en avant sur nombreux stands. Et on comprend que l’agriculture biologique a sa carte à jouer… parmi d’autres labels mieux-disants (que le ‘conventionnel’).
On comprend également que décidément, ça bouge, quand on voit l’arrivée des « grands » de la bio sur le marché de la restauration, comme, pour ne citer qu’eux, les groupes Nutrition & Santé et Léa Compagnie Biodiversité… et les grands de la restauration afficher en grand, leur gamme bio montante...

 

Petit tour d’horizon des innovations qui, donc, font bouger le marché bio pour la restauration collective et commerciale aussi…

 

Engagement Filières viande Interbev - ©Ingrebio

Engagement Filières viande Interbev - ©Ingrébio

Les filières viandes résolument engagées

Le virage du « responsable et durable » semble bien pris pour les filières élevage et viande. Et les illustrations sont nombreuses sur les stands, plus particulièrement pour les gros groupes.
Concrètement les engagements sont multifactoriels : origine France des viandes, voire de l’alimentation, bien-être animal, amélioration nutritionnelle et démarche Nutriscore, meilleure gestion des ressources et des emballages. Les logos se multiplient.
À l’instar de

La suite de cet article est réservée aux abonnés.

S'ABONNER

ingrebio-logo-fr-et-baseline-carre-300x300
Tous les contenus en illimité
à partir de 16€/mois

 

image_print