L’apéritif est un instant de consommation très convoité par les Français. Et les chiffres parlent d’eux-mêmes : 39 millions d’apéritifs étaient pris chaque semaine à domicile en France en 2017, soit une moyenne de 2 milliards par an[1]. En 10 ans, le chiffre d’affaires du secteur a même augmenté de 50%[2] !

A cet engouement, s’ajoutent les tendances du végétal et du bien-être - et du bio -, qui sont pour partie responsables de l’attrait des Français pour les tartinables de légumes et légumineuses bio.

Et c’est en ce sens que le segment des tartinables salés bio sur base végétale n’a jamais été aussi riche. Que ce soit à partager entre amis, à dipper, à tartiner dans un sandwich ou pour assaisonner un plat, les applications sont variées. Et l’offre ne s’arrête plus aux classiques houmous et tzatziki. Véritable opportunité pour le lancement de jeunes conserveries locales ou pour le développement de gamme des marques de renom, les transformateurs misent sur l’originalité des recettes et dopent les rayons avec des innovations différenciantes.

Notre analyse du marché des tartinables apéritifs salés français bio sur base végétale met en lumière la diversité de ce segment, qui voit fleurir bon nombre d’innovations. Versions haut de gamme, haute en couleur, locale, hybride ou 100% végétale, nous avons passé au crible près de 200 références bio, pour un décryptage des fortes tendances perçues.

 

Quelles sont les caractéristiques des tartinables apéritifs bio ?

Ce sont 190 produits provenant de 45 marques différentes qui ont été passés au crible pour constituer notre panel. Leur point commun : la certification bio et la formulation principalement végétale. Avec 82% de produits vegan dans ce panel, on constate que l’offre 100% végétale est majoritaire et se diversifie, pour répondre à une attente marquée des consommateurs, en quête d’une alimentation plus vertueuse. Cependant, 18% des références proposent aussi une expérience associant matières premières végétales et laitières, en particulier des fromages.

La grande majorité des tartinables de notre panel est développée sur une base de légume ou de légumineuse. Les oléagineux et les algues servant de base principale se font plus rares mais se distinguent par leur originalité. Les oléagineux complètent en revanche souvent, on le verra, les bases légumes ou légumineuses...

 

Vers un retour en grâce des légumineuses

Les légumineuses constituent la base de presque la moitié des 190 tartinables de notre panel. C’est dire ! Richesse nutritionnelle, effets positifs sur l’environnement, fonctionnalités intéressantes, goûts et couleurs variées… leurs atouts sont innombrables.

Mais quels sont les principaux légumes secs utilisés dans les tartinables ?

Sans surprise, le pois chiche est la star incontestée ! Ce légume sec constitue la base de plus de la moitié de notre panel ayant une légumineuse pour ingrédient principal. Et pour cause : le houmous est LA référence de tartinables de ces dernières années. Houmous, hommos, hummus… Il existe autant d’appellations différentes que de variantes de ce tartinable d’origine libanaise. Les recettes ne s’arrêtent plus au simple pois chiche assaisonné à la pâte de sésame, aillé et huilé. Haricots rouges, haricots blancs, cocos de Paimpol et même marrons constituent la base de ces nouveaux houmous.

 

Les assaisonnements sont tout aussi originaux : piment d’Espelette, basilic, poivre de Timut, gingembre, aux algues, au chèvre… les associations sont illimitées et pleines de saveurs !

 

Et les marques jouent aussi avec les dénominations de leurs produits (« pâté végétal », « crème de », « poichichade » ou encore “caviar” ou « mezzé ») pour se distinguer dans les rayons. La stratégie de distinction peut aussi se faire par le recours à une technologie de conservation différenciante, comme la lactofermentation.
Bon nombre de fabricants se positionnent sur ce marché porteur en proposant leur version unique de ce tartinable indétronable.

 

Souvent utilisés dans le houmous version contemporaine, les autres légumes secs offrent une palette illimitée de goûts, couleurs et textures aux produits à tartiner.

La lentille, qu’elle soit corail, verte ou jaune, ou Beluga, est très

La suite de cet article est réservée aux abonnés.

Cet article d'Ingrébio vous intéresse ?

Ingrébio vous permet d'acheter des articles à l'unité pour vous aider dans votre veille !

S'ABONNER

INGREBIO MAG banner
Tous les contenus en illimité
à partir de 17€/mois

 

Besoin d’un accompagnement ? Décryptage des tendances générales des produits bio, étude de marché sur-mesure, veille personnalisée… L’équipe Ingrébio peut vous aider, contactez-nous !
image_print