Fin 2021, une étude sur les Grandes Cultures Biologiques en Union Européenne et dans les principaux pays tiers a été publiée par l’Agence Bio, Terres Univia et Intercéréales. Cette étude réalisée par Ecozept et AND-I présente les chiffres détaillés de la production 2018/2019 pour les cultures de céréales, d’oléagineux et de protéagineux. Elle met en perspective la production française dans son contexte européen, mais aussi vis à vis de la Chine, des États-Unis, de la Russie, de l’Ukraine, de l’Inde, ou du Togo, selon les espèces.

 

La France, troisième producteur européen de grandes cultures

Selon l’étude, la production de céréales et grains biologiques au sein des 11 pays européens étudiés s’élevait à 4,72 millions de tonnes en 2019. Avec sa production de 678 700 tonnes toutes cultures confondues, la France se situe au 3è rang des pays producteurs après l’Italie et l’Allemagne. Elle se démarque notamment avec sa production de blé tendre, de maïs, de triticale, de tournesol et de soja.

Elle se situe également en 3è place des pays utilisateurs de ces graines à hauteur de 820 200 tonnes en 2019.

 

L’UE importatrice de céréales et graines oléagineuses

Grâce à l’outil TRACES, les importations de céréales et oléo-protéagineux biologiques dans l’UE ont également été étudiées. Les analystes notent une forte diminution (-54%) des importations européennes pour les principales céréales (blé tendre, orge, avoine et maïs) : de plus de 387 000 tonnes en 2018 à 177 000 tonnes en 2020. Le maïs reste la principale céréale importée avec plus de 88 800 tonnes.

Les principaux fournisseurs de céréales biologiques de l’Union Européenne sont l’Ukraine (blé tendre et maïs) et dans une moindre mesure la Turquie (maïs, blé dur), représentant plus des deux tiers des volumes de céréales.

Pour les oléagineux, c’est également le cas dans une moindre mesure (-13%) : les importations sont de plus de 451 000 tonnes (équivalent grains) en 2020. La principale espèce importée reste le soja qui a vu ses importations de grains augmenter et de tourteaux fluctuer. A noter que la France est le premier importateur de soja (grains) de l’UE avec 51 672 tonnes en 2020, mais aussi de colza (6344 T).

Parmi les huit pays fournisseurs de grains d’oléagineux biologiques à destination de l’Union Européenne, les principaux pays sont le Togo et l’Ukraine, représentant à eux deux plus de la moitié des volumes en 2020. La Chine et l’Inde sont eux principaux pourvoyeurs de tourteaux.

 

Pour en savoir plus : consulter la synthèse de l'étude.

 

image_print