Tout est loin d’être rose dans la filière crevette et force est de constater que la certification bio peine à faire contrepoids à la crevette conventionnelle. Le point sur ce crustacé dont la démocratisation de sa consommation a, hélas, mené à des dérives importantes en matière de modes de production.

 

‘Crevette’ : une terminologie vague

Le nom vernaculaire de ‘crevette’ est ambigu car il s’applique à plusieurs espèces d’animaux : du krill à la gambas. De nombreuses espèces font l'objet d'une exploitation commerciale de grande ampleur sous ce nom générique. Quelques familles se détachent du lot, comme indiqué dans le tableau qui suit. La grande majorité des crevettes d'élevage appartiennent à la famille des Penaeidae et deux espèces seulement, la crevette à pattes blanches (Penaeus vannamei) et la crevette géante tigrée (Penaeus monodon), représentent près de

La suite de cet article est réservée aux abonnés.

Cet article d'Ingrébio vous intéresse ?

Ingrébio vous permet d'acheter des articles à l'unité pour vous aider dans votre veille !

S'ABONNER

INGREBIO MAG banner
Tous les contenus en illimité
à partir de 17€/mois

image_print