Les boissons alternatives intègrent les chiffres du marché des boissons rafraîchissantes non alcoolisées (BRNA), parmi lesquelles on distingue les boissons rafraîchissantes gazeuses et les boissons rafraîchissantes non gazeuses. Leur point commun ? Elles sont la plupart du temps obtenues à partir d’eau et de sucre (colas et sodas, boissons aux fruits, eaux aromatisées, limonades et boissons à base de thé…).
Avec l’évolution des comportements et attentes alimentaires, on observe cependant une diversification de ce secteur depuis une dizaine d’année avec le déploiement d’une offre de boissons plus naturelles (moins de colorants, d’arômes de synthèse…), plus saines (moins de sucres, plus de fruits, de plantes…) et plus durables (plastiques recyclés, verre consigné…).

Boisson aux extraits concombre menthe - Volvic

Boisson aux extraits concombre menthe - Volvic

Le label bio s’est également retrouvé propulsé sur ce secteur par l’arrivée des grandes marques, telles que Coca-cola avec sa marque Honest « Une boisson plaisir, faible en calories et dont les ingrédients sont certifiés BIO, le tout dans une bouteille 100% recyclable » ou Danone avec sa gamme Volvic Essential Bio « De l'eau minérale naturelle Volvic, du jus de citron bio, une touche de fruits et de plantes et… c'est tout ! ». Mais aussi Vittel, Contrex, Evian, San Pellegrino, Perrier… la recette étant d’aromatiser l’eau avec force arômes ou jus concentrés pour pouvoir arborer le précieux logo AB.

Mais de nombreux nouveaux concepts et marques ont aussi fait leur apparition, des boissons fermentées aux eaux végétales, en passant par les propositions d’apéritifs sans alcools les plus imaginatifs. Plusieurs années donc que l’on observe le développement d’une offre de boissons alternatives bio, via les leaders ou via les start-ups, avec exploration de différentes voies d’innovation. Thé et plantes, légumes, eau de coco, gingembre et autres épices, chia, chanvre, vinaigre, fermentation… nous vous proposons ce mois-ci notre analyse macro de ce marché en croissance…

 

Marché des boissons alternatives : quelques chiffres

Difficile dans ce marché à la fois diversifié et naissant d’obtenir des chiffres spécifiques pour le bio, mais quelques indicateurs cependant confirment le dynamisme de ce segment.
Le marché français global des ‘soft drinks’ a été estimé à 8 milliards d’euros en 2019[1]. Pourtant, les Français ne sont pas les plus gros consommateurs de boissons rafraichissantes. Ils consommeraient

La suite de cet article est réservée aux abonnés.

Cet article d'Ingrébio vous intéresse ?

Ingrébio vous permet d'acheter des articles à l'unité pour vous aider dans votre veille !

S'ABONNER

INGREBIO MAG banner
Tous les contenus en illimité
à partir de 17€/mois
 

 

L'un de ces segments vous intéresse? Vous souhaiteriez une analyse approfondie des ingrédients tendances dans les boissons? Sollicitez INGREBIO pour une prestation sur-mesure.
image_print