Le Natexbio Challenge 2022 confirme son attractivité. Depuis sa première édition en 2019, le concours veut soutenir et encourager les initiatives entrepreneuriales dans le domaine de la bio. Il est né à l’initiative de la Fédération Natexbio et a permis cette année à 57 projets de tenter leur chance.

Mardi 10 mai, le jury, composé de professionnels de l’agroalimentaire, s’était réuni à la Maison de l’industrie pour un moment de partage et de départage. Sur la cinquantaine de dossiers proposés, les dix retenus étaient portés par des jeunes entrepreneurs. « Ce sont les jeunes qui construisent le Bio de demain avec leur aspiration, leur sensibilité, la sagesse ne fait pas tout ! », lançait Jean Verdier, vice-président de l’Agence Bio et membre du jury, lors de la remise des prix.

 

La troisième place pour l’Etuverie

Nicolas Ricau, fondateur de L’Étuverie avec Pierrick De Ronne, président de Natexbio. - @Natexbio

Nicolas Ricau, fondateur de L’Étuverie avec Pierrick De Ronne, président de Natexbio. - @Natexbio

L’ail noir bio du Gers valorisé, produit dans une ferme familiale, c’est l’ingrédient sur lequel l’Etuverie a misé et qui a été récompensé d’une belle troisième place aux Natexbio Challenge 2022. L’innovation réside dans la cuisson par étuvage et les différentes formes d’ail noir proposées (têtes, pâte, miel, bière…). La ferme développe son autonomie énergétique par l’utilisation de panneaux solaires, le circuit court avec des partenariats locaux, ainsi que la valorisation de ses déchets.

Depuis leur inscription, l’Etuverie a développé de nouveaux produits : infusions et extrait d’ail noir et des produits de cure de bien-être pour booster l’immunité.

 

Deuxième prix pour les Crémeries-Unies : une filière laitière 2.0

Éléonore Beau et Édouard Fouquet des Crémeries Unies avec Pierrick De Ronne, président de Natexbio. @Natexbio

Éléonore Beau et Édouard Fouquet des Crémeries Unies avec Pierrick De Ronne, président de Natexbio. @Natexbio

Porté par deux ingénieurs agro, le concept réinvente la filière laitière, implante des laiteries urbaines et propose des produits laitiers locaux et bio, notamment des crèmes glacées et des crèmes dessert avec des listes d’ingrédients courtes, tout en promouvant l’agroécologie.

Avec la somme gagnée, ils souhaitent accélérer l’installation de la micro-laiterie, et se félicitent d’avoir gagné une place au salon Natexpo, pour retrouver d’autres acteurs de la Bio.

 

Yency reçoit le premier prix

Pierrick De Ronne, président de Natexbio, avec Clément Poyade, co-fondateur de Yency. - @Natexbio

Pierrick De Ronne, président de Natexbio, avec Clément Poyade, co-fondateur de Yency. - @Natexbio

L’entreprise basée dans l’Allier propose des petits déjeuners à base de Yacon. Appelé aussi « poire de terre », ce tubercule originaire du Pérou, proche du tournesol et du topinambour, possède des vertus sucrantes naturelles. Yency commercialise des pâtes à tartiner sans sucre mais avec du goût, des jus, des produits qui s’adressent aux végans, aux adeptes des régimes cétogènes et autres « sans » (« free »). Une démarche qui se veut saine dans l’univers des petits déjeuners bio, pour combiner nutrition et plaisir gustatif.

Parmi ses projets futurs, Yency souhaite développer et structurer une filière pour proposer du yacon français d’ici 3 ou 4 ans.

 

Des récompenses pour les 3 lauréats

Les trois lauréats ont reçu une dotation financière : 15 000€ pour le premier prix, 6 000€ pour le second prix et 4 000€ pour le troisième.

Tous bénéficient désormais de relations privilégiées avec les magasins spécialisés bio et se verront offrir un stand de 3m2 à la prochaine édition du salon Natexpo du 18 au 20 septembre 2022 à Lyon.

image_print