Un nouveau mode de calcul du Nutri-Score a été instauré au 1er janvier 2024.

Mis en place pour la première fois en France en 2017, le Nutri-Score a été développé pour faciliter la compréhension des informations nutritionnelles par les consommateurs.

Dans le cadre de la gouvernance transnationale, le comité de pilotage, qui coordonne la mise en œuvre du Nutri-Score des 7 pays européens engagés[1], a statué sur un nouveau calcul de l’algorithme en 2023, afin d’être au plus proche des recommandations nutritionnelles.

Les informations clés à retenir…

 

Pourquoi ces évolutions ?

L’épidémie d’obésité ne cesse d’augmenter. Entre 1997 et 2020, la part des Français obèses a doublé, et est passée de 8,5% à 17% selon l’INSERM[2]. A l’échelle mondiale, sa prévalence a presque triplé entre 1975 et 2016[3].

L’arrivée du Nutri-Score en 2017 a permis d’apporter une information nutritionnelle simplifiée sur les produits alimentaires, dans l’objectif de guider les consommateurs vers des choix plus sains. A l’heure actuelle, 1 produit alimentaire sur 4 appose le Nutri-Score sur son emballage[4].

Mais les connaissances scientifiques en matière de nutrition ont évolué ces dernières années, et rendent nécessaires les réévaluations de l’algorithme actuel par le comité scientifique du Nutri-Score, composé d’experts indépendants.

Il aura fallu 2 ans de travail pour

La suite de cet article est réservée aux abonnés.

Cet article d'Ingrébio vous intéresse ?

Ingrébio vous permet d'acheter des articles à l'unité pour vous aider dans votre veille !

S'ABONNER

INGREBIO MAG banner
Tous les contenus en illimité
à partir de 17€/mois

image_print