Le baromètre annuel de perception et de consommation des produits biologiques en France a été publié par l’Agence Bio, et les premiers résultats ont été présentés lors du Salon International de l’Agriculture. Mené avec l’ObSoCo auprès d’un échantillon représentatif de 4000 Français, cette nouvelle édition dresse un tableau contrasté de la place accordée au bio à domicile et celle attendue hors domicile, qui est à mettre en relation avec la perte de consommation de ces dernières années.
Ces nouvelles données doivent inciter les acteurs de la Bio et notamment les transformateurs à retravailler leurs axes de communication, pour réassurer les consommateurs, encore, sur les fondamentaux et les garanties de la bio.

 

La fréquence de la consommation de produits bio diminue encore en 2023

La chute de la consommation de produits bio constatée depuis 2021 dans les ventes, et observée aussi dans l’édition du baromètre 2022 se poursuit en 2023 : 54% des Français déclarent avoir consommé des produits alimentaires biologiques au moins une fois par mois au cours des 12 derniers mois, une part en baisse de 6 points par rapport à 2022. Alors qu’ils représentaient un peu plus d’un Français sur 2 en 2021, la part de ceux qui consomment du bio au moins une fois par semaine

La suite de cet article est réservée aux abonnés.

Cet article d'Ingrébio vous intéresse ?

Ingrébio vous permet d'acheter des articles à l'unité pour vous aider dans votre veille !

S'ABONNER

INGREBIO MAG banner
Tous les contenus en illimité
à partir de 17€/mois

image_print