Farine de graines de lin déshuilée bio

TH. Geyer lance une farine de graines de lin déshuilée biologique

 

Linsol Organic est le nom de la nouvelle farine de graines de lin déshuilée biologique présentée par TH. Geyer Ingredients au CFIA Rennes 2022.

Il s’agit d’un nouvel ingrédient issu de la revalorisation d’un co-produit : les tourteaux de lin.
« Nous récupérons les tourteaux que l’on obtient après pressage des graines de lin doré pour en obtenir de l’huile », explique Ludovic Héno, responsable commercial France. Ce tourteau est ensuite broyé en farine, afin d’être directement utilisable par les industriels de l’agroalimentaire. Le procédé de fabrication est exclusivement mécanique faisant de cet ingrédient un produit peu transformé. L’origine de cette farine de lin est européenne.

Le lin a naturellement la capacité d’épaissir au contact de l’eau, du fait de son mucilage. Cette propriété fonctionnelle permet d’apporter de la texture et du réseau aux pâtes et autres matrices alimentaires et aide également à stabiliser les produits émulsionnés, en substitution de certains additifs. La farine de lin s’active à froid et à chaud et résiste parfaitement à la température.

Les applications sont ainsi larges :  stabilisation de sauces et de tartinables, apport de cohésion dans des galettes végétales, renforcement du réseau de gluten en panification, apport de réseau imitant le gluten pour les pains sans gluten, remplacement de certains additifs…

 

Les multiples bénéfices de la farine de graines de lin déshuilée

« Le consommateur refuse de plus en plus les produits ultra-transformés ainsi que les additifs jugés chimiques et nocifs pour la santé. Cependant la fonctionnalité apportée par les additifs texturants est souvent nécessaire dans de nombreuses applications. La farine de graines de lin déshuilée Linsol est un ingrédient clean qui permet d’apporter de la fonctionnalité naturellement », constate Ludovic Héno.

En effet, l’étiquetage de cet ingrédient est clean label « Farine de graines de lin déshuilée ». Relativement économique, il est également certifié Bio.

Le fait de travailler une base sur laquelle on a retiré l’huile présente enfin plusieurs avantages :

  • le taux de matière grasse de l’ingrédient est bas (inférieur 10%) et de fait, les teneurs en  protéines et en fibres sont particulièrement intéressantes (autour de 35 et 42%, respectivement) pour le profil nutritionnel du produit fini
  • Le produit est très peu sensible à l’oxydation et a ainsi une DDM assez longue (12 mois), contrairement aux farines non déshuilées qui s’oxydent très vite et qui peuvent apporter un goût désagréable.

 

Retrouvez LA GAMME D’INGRÉDIENTS DE TH. GEYER dans l’Annuaire INGREBIO.


Capture écran du nouveau site de Biolandes - ©Biolandes

Biolandes lance un nouveau site web avec catalogue en ligne

 

À l’arrivée du Printemps, le fournisseur d’extraits végétaux Biolandes dévoile son nouveau site internet. Biolandes cultive a? la source et transforme les plus belles matières premières pour fournir aux créateurs du monde entier des extraits végétaux d’exception.

Après une nouvelle identité visuelle lancée en ce début d’année 2022 renforçant les axes de sa démarche quotidienne de producteur et fournisseur de matières premières d’ingrédients naturels (qualité, authenticité, traçabilité, gestion raisonnée et durable des ressources, offrir un service sur mesure), Biolandes présente son nouveau site internet : www.biolandes.com. Le fournisseur a également entre temps intensifié sa communication sur les réseaux sociaux avec l’ouverture de ses comptes Instagram et Linkedin.

On retrouve sur ce nouveau site tout l’univers de Biolandes et ses expertises pour la parfumerie, l’hygiène et la beauté, l’aromathérapie et les arômes alimentaires. Contenu enrichi, accès facile aux informations en lien avec votre activité (parfum, cosmétique, arômes alimentaires, aromathérapie…), nouvelle image, nouveau catalogue avec un moteur de recherche puissant et complet (recherche par partie de la plante, certifications, origines…). Le nouveau catalogue en ligne contient plus de 700 extraits naturels dont plus de la moitié sont biologiques.

 



JAS La Rochelle les 15 et 16 juin 2022

« Rencontrez aujourd’hui l’alimentation de demain » aux Journées Aliments & Santé

 

Le CRITT Agro-Alimentaire, Centre Régional d’Innovation et de Transfert de Technologies, organise la 14ème édition des Journées Aliments & Santé (JAS) qui se tiendront les 15 et 16 juin 2022 à La Rochelle.

Cette convention d’affaires abordera la thématique « Rencontrez aujourd’hui l’alimentation de demain » et rassemblera plus de 1 100 professionnels du secteur agro-alimentaire : fournisseurs d’ingrédients, de matériels, d’emballages, IAA, distributeurs, prestataires de services, start-up, centres techniques et de recherche, acteurs régionaux…

2 jours pour s’informer sur des sujets liés à la nutrition, aux attentes consommateurs, au développement durable, aux emballages, à la transition numérique, découvrir les innovations de demain et nouer de nouveaux partenariats en échangeant avec l’ensemble des acteurs présents.

Les JAS ce sont 500 entreprises présentes, + 4000 Rendez-Vous d’affaires planifiés, 9 conférences, 200 exposants, 12 ateliers, + 250 nouveaux produits régionaux et internationaux, + 1 100 professionnels. À noter, un atelier sera notamment animé par le réseau d’experts RMT ACTIA Transfobio sur la formulation et la transformation bio.

Jusqu’au 15/04 prochain une remise de 150€ HT est valable sur toute inscription !

Informations et inscription pour les JAS La Rochelle sur le site de l’événement.
05 46 44 84 75 – contact.jas@crittiaa.com


L'épine-vinette Agro Sourcing

Agro Sourcing met à l’honneur l’épine-vinette, un superfruit méconnu !

 

Agro Sourcing explore le monde à la recherche de fruits secs d’exception : une origine ou une variété de fruits particulièrement qualitative, une méthode de culture ou de séchage apportant une saveur particulière, un savoir-faire ancestral, autant de critères qui amènent l’entreprise provençale à proposer des fruits secs originaux et savoureux, toujours dans une démarche bio, respectueuse de la nature et des hommes.

Avec l’épine-vinette, l’entreprise assoit son image de spécialiste, en proposant une baie méconnue, originaire de l’Est de l’Iran, reconnaissable à sa belle couleur rouge rubis et à sa puissance aromatique. Une saveur acidulée et citronnée, très délicate, qui offre une vraie fraîcheur !

 

Un savoir-faire ancestral mis à l’honneur grâce au soutien technique d’Agro Sourcing

Culture de l'épine-vinette Agro Sourcing

Culture de l’épine-vinette – ©Agro Sourcing

Sélectionnée pour sa saveur fruitée bien équilibrée, ni trop acide, ni trop douce, la variété d’épine-vinette sélectionnée par Agro Sourcing est cultivée depuis toujours, sur les hauts plateaux arides du Ghaen, à 1900m d’altitude, en Iran. A la fois producteur et consommateur d’épine-vinettes séchées, l’Iran est en effet le véritable berceau de ce petit fruit rouge qui garnit de nombreux plats à base de riz, comme le zereshk polo.

L’occasion de mettre en avant un véritable savoir-faire traditionnel de la région. Là-bas, l’épine-vinette est cultivée de manière traditionnelle, récoltée à la main et séchée de manière douce. Les branches d’épine-vinette sont prélevées sur les arbrisseaux et directement placées à l’abri de la lumière, dans des séchoirs en briques ajourées où elles sèchent durant un mois et demi, en étant préservées des rayons du soleil. Elles conservent ainsi leur belle couleur rouge ainsi que toute leur richesse nutritionnelle.

 

Un superfruit engagé !

Dans ce pays fragilisé par plus de 30 ans d’embargo, avec une population isolée et sévèrement touchée par les sanctions économiques, la filière d’épine-vinette d’Iran a nécessité un engagement fort de la part d’Agro Sourcing, à de multiples niveaux.

L’entreprise a ainsi investit au démarrage plus de 130 000€ dans la qualité des fruits, pour apporter les améliorations nécessaires à cette filière avec notamment la construction d’un atelier aux normes d’hygiène pour le nettoyage, le tri et le conditionnement grâce à la construction d’un atelier aux normes (certifié FSSC22) qui a permis de valoriser cette baie sur nos marchés occidentaux.

Fidèle à sa démarche d’entreprise, Agro Sourcing s’engage de manière durable auprès de ses 8 producteurs d’épine-vinette : rémunération juste des producteurs, financement des outils de production pour améliorer la qualité, engagement dans la durée pour donner de la visibilité aux producteurs et pérenniser la filière, …

Séchage de l'épine-vinette - ©Agro Sourcing

Séchage de l’épine-vinette – ©Agro Sourcing

Au final, le développement de cette filière a de multiples impacts dans cette région :

  • Impact économique:
  • Formation des producteurs à la culture bio
  • Rémunération juste des producteurs
  • Création d’emplois tant pour la production agricole que pour le process post-récolte.
  • Impact social : la sécurisation des revenus des agriculteurs et ouvriers est primordiale dans ce pays touché par une forte crise économique
  • Impact environnemental :
    • Cultivées dans le respect des sols : aucun pesticide utilisé.
    • Pas d’émissions de C02 : la technique de séchage ancestrale, à l’air libre, bien que plus longue, permet de s’affranchir de l’utilisation d’énergies carbonées.

 

L’épine-vinette, un produit unique en son genre

L’épine-vinette est un concentré de saveurs et de bienfaits avec son goût acidulé et fruité et sa texture souple et moelleuse. Ce superfruit offre de nombreux bénéfices nutritionnels : il est riche en fibres, en fer et en polyphénols (4250mg/100g) pour un pouvoir antioxydant exceptionnel !

Il se prête facilement aux usages industriels. Grâce à sa texture non collante, il convient aux utilisations industrielles et est pratique à mettre en œuvre. Sa forme déshydratée permet une conservation longue et à température ambiante pour une gestion facilitée

En salé comme en sucré, il offre de multiples usages possibles : en inclusions, topping ou ingrédients, en sucré (dans des mueslis/granolas, associée avec du chocolat noir, dans des infusions) ou en salé (en condiment…). Avec sa belle couleur rouge rubis, il apporte de la couleur aux préparations.

 

Retrouvez LA GAMME D’INGRÉDIENTS D’AGRO SOURCING dans l’Annuaire INGREBIO.


Protéines Proteinel® - Soufflet Alimentaire

Des nouveautés dans la gamme Proteinel® de VP Ingredients dévoilées au CFIA

 

VP Ingredients, acteur clé dans la fourniture d’ingrédients sains et durables complète son offre de protéines végétales en lançant ses farines texturées riches en protéines et en proposant de nouvelles références de farines riches en protéines végétales solubles à froid.

A sa gamme Proteinel®, VP Ingredients ajoute des texturés de protéines à partir de pois et de féveroles. Cette nouvelle gamme compte trois références.

  • Proteinel® TP-F8020: composé de 80% de protéines de pois et 20% de protéines de fèves disponible en format morceau et émincé ;
  • Proteinel® TP1000 composée de 100% de protéines de pois sous format granulé.

Produits à partir de farine de pois et de fèves, ils contiennent environ 53% de protéines et sont riches en fibres. La protéine de fève apporte le juteux tandis que la protéine de pois apporte le côté fibreux ce qui permet de les utiliser aisément pour des applications de substituts de viandes et produits hybrides. Parmi les légumineuses, la féverole est une culture particulièrement intéressante. C’est une source naturellement riche en protéines et en fibres qui ne contient pas de gluten ni d’OGM.

VP Ingredients étoffe également sa gamme de farines riches en protéines avec des nouvelles solutions solubles à froid. Les Proteinel® P XL sont des farines riches en protéines végétales (teneur minimale 55%) élaborées à partir de lentilles et de fèves. Ces références solubles à froid, permettent un enrichissement en protéines de vos recettes, avec une note « végétale » atténuée, et une charge microbiologique maîtrisée. Cette gamme de produit est disponible en version Biologique et en origine France.

VP Ingredients présentera ses nouveautés lors du salon CFIA Rennes au Hall 4 Stand D45.

Retrouvez la GAMME D’INGRÉDIENTS DE Soufflet Alimentaire dans l’Annuaire INGREBIO.



Pulpes et zestes d’agrumes comme matières premières des infusions de Rouages

Rouages valorise les coproduits d’agrumes corses dans de nouvelles infusions aromatisantes

 

Privilégier les matières premières locales est dans l’ADN de Rouages. De sa rencontre avec L’Atelier Corse Fruits et Légumes a germé l’idée de valoriser les coproduits d’agrumes de Corse.
Grâce à son savoir-faire, Rouages offre donc désormais une gamme complète d’infusions d’agrumes élaborées à partir de zestes ou de pulpes.
Cette solution aromatisante est idéale pour les desserts, produits laitiers, boissons, préparations de fruits, etc.
Rouages poursuit avec cette nouvelle gamme son investissement dans l’économie circulaire et la limitation de son impact environnemental :

  • Économie circulaire :
    L’objectif est de passer à un modèle plus sobre et efficace dans l’utilisation des ressources, en réutilisant 100% des résidus (zestes, pulpes).
  • Valorisation des résidus de produits primaires :
    Le process de production de jus de l’Atelier Corse Fruits et Légumes génère 60 % de résidus, une matière noble et qualitative. Grâce au savoir-faire et à la technologie de Rouages, ces coproduits sont des opportunités durables pour transformer les résidus en ingrédients naturels pour les industries alimentaires.
  • Impact environnemental :
    Avoir un impact environnemental positif en limitant au maximum ou en corrigeant les effets négatifs des activités de productions.

Rouages présentera toute sa gamme d’infusions concentrées aromatisantes au salon CFIA de Rennes : stand 4-D8.

 

Retrouvez la GAMME D’INGRÉDIENTS DE Rouages dans l’Annuaire INGREBIO.



Les cristaux d’huiles essentielles d'Aromandise pour aromatiser toutes les applications bi

Les cristaux d’huiles essentielles, une alternative naturelle aux arômes

 

Des cristaux d’huiles essentielles, c’est quoi ?
Ce sont des huiles essentielles dans des cristaux d’agave !
Cet ingrédient unique mis au point par Aromandise, spécialiste des senteurs et des goûts, comporte de nombreux avantages pour les transformateurs en recherche d’alternatives aux arômes alimentaires.

L’usage des huiles essentielles dans l’industrie alimentaire est très intéressant : c’est un aromatisant naturel, puissant, valorisant, varié et non calorique. De plus, les huiles essentielles jouissent désormais d’une excellente réputation dans un public large et un immense travail de valorisation a été fait autour d’elles par des entreprises reconnues.
Cependant, leur usage est aussi limité car elles ne sont pas simples à manier. Leur utilisation en agroalimentaire est complexe : elles sont peu adaptées à l’épicerie sèche, elles sont peu solubles dans l’eau, il faut savoir les doser minutieusement, leur répartition homogène est compliquée et elles s’imprègnent aux outils industriels.

Acteur investi dans les produits bio depuis une trentaine d’années et inspiré par une éthique forte, Aromandise s’est donc creusé les méninges pour trouver un procédé qui les rendrait plus dociles !…
Et a trouvé la solution : L’extrusion en mélange avec un ingrédient naturel très intéressant, l’inuline d’agave. L’agave protège l’huile essentielle dans un cristal ressemblant à un cristal de sucre, pratique à utiliser !  Elle a aussi un goût naturellement sucré qui équilibre les huiles essentielles souvent amères.

 

Les Cristaux d’huiles essentielles facilitent l’usage des HE en agroalimentaire

L’usage des huiles essentielles, avec tous leurs principes actifs, n’a jamais été aussi pratique (facile à doser, nettoyage de la chaine facilitée etc…), ni trouvé autant d’applications en agro-alimentaire : épicerie sèche, boissons, préparations salées comme sucrées, pour tous régimes et à zéro calorie ! Primées par le Grand Prix Tendance & Innovation 2010 du salon SIAL, elles sont utilisées depuis une dizaine d’années dans les thés, tisanes, condiments, préparations de céréales ou légumineuses, en chocolaterie, confiserie, glaces, boissons, produits laitiers etc.
Aromandise propose déjà 26 saveurs de cristaux d’huiles essentielles bio adaptées à des recettes salées et sucrées, disponibles en vrac (à partir de 1kg). Également adoptées en restauration, et pour un usage domestique, elles sont commercialisées en flacons de 10g en magasins bio.

 

Retrouvez la GAMME D’INGRÉDIENTS D’Aromandise dans l’Annuaire INGREBIO.



Préparation Pad Thaï bio mise en oeuvre - ©Le Coq Noir

La Préparation Facile pour Pad Thaï bio à découvrir au CFIA

 

Société artisanale et familiale, implantée dans le Vaucluse, LE COQ NOIR offre une gamme de solutions culinaires pour les cuisiniers (en restauration, en snacking ou en industrie). Engagée dans des démarches de Responsabilité Sociétale des Entreprises depuis 1979, la PME a à cœur de répondre à l’exigence croissante des consommateurs en termes de goût, de qualité nutritionnelle, de sécurité alimentaire et d’attentes sociétales et environnementales.

Spécialiste bio de la cuisine du Monde, LE COQ NOIR a mis en œuvre une nouvelle fois son savoir-faire pour développer une nouvelle recette d’Asie, la ‘Préparation Facile pour Pad Thaï’.
Cette pate d’épices 100% biologique, responsable, est fabriquée en France, avec de la citronnelle française issue d’une filière bio crée par LE COQ NOIR. Comme toute la gamme de solutions culinaires exotiques, elle est obtenue sans additif, sans conservateur et sans sucre ajoute?, avec des matières premières nobles et sélectionnées (maturité, provenance, variétés). 48% des ingrédients de cette recette sont Français.

La ‘Préparation Facile pour Pad Thaï’ permettra de cuisiner simplement et rapidement, ce plat emblématique de la Thaïlande, sain, équilibré et gourmand. Cette aide culinaire peut être utilisée pour agrémenter des bouillons, des marinades ou des sauces, dans lesquels elle saura apporter une note asiatique aux recettes en répondant aux tendances actuelles.

Grâce à un savoir-faire unique de condimentier et saucier haut de gamme, LE COQ NOIR sait également travailler sur-mesure en fonction des cahiers des charges des clients.

Le Coq Noir sera présent au CFIA Rennes : Stand 4-D12.


Terres agricoles biologiques dans les pays d’Europe en 2020 - enquête FiBL 2022

Publication annuelle du FiBL : croissance record en 2020 pour la bio en Europe

 

Dossier FiBL "The World of Organic Agriculture"

Dossier FiBL 2022 : Le monde de l’agriculture biologique

Le marché bio européen continue sa croissance : en enregistrant une hausse considérable de 15% en 2020, il a atteint 52 milliards d’euros.
Le FiBL (Institut de recherche sur l’agriculture biologique) a publié le 15 février dernier ses très attendues statistiques annuelles sur l’agriculture biologique dans le monde et en Europe. Ces nouvelles données, décryptées en collaboration avec IFOAM Organics Europe et International, ont été présentées à l’occasion d’une conférence de presse organisée par Biofach.

 

La France, nouvelle championne de la surface biologique

En 2020 en Europe, les surfaces agricoles biologiques ont atteint 17,1 millions d’hectares, dont 14,9 millions d’hectares dans l’UE. La surface bio en Union Européenne a enregistré une croissance de près de 5%, avec 0,7 millions d’hectares supplémentaires, par rapport à 2019.

Europe : Surface agricole biologique en 2020

4 pays se partagent plus de la moitié des terres biologiques de l’UE : la France, l’Espagne, l’Italie et l’Allemagne.
Et avec 2,5 millions d’hectares de terres bio, la France est devenue le pays européen abritant la plus grande surface agricole biologique en Europe. Elle détrône pour la première fois l’Espagne qui compte 2,4 millions d’hectares, suivie de l’Italie.

On dénombrait en Europe près de 420 000 producteurs bio, dont plus de 80% dans l’UE. L’Italie détient le record avec 71 590 exploitations. La France arrive en deuxième position avec 53 255 producteurs.

En Europe, l’agriculture biologique est présente sur 3,4% de la surface agricole utile totale. Rappelons que l’objectif de la stratégie Green Deal européenne vise 25% de terres en bio d’ici 2030 dans l’Union Européenne… C’est le Liechtenstein qui a la part de terres bio la plus élevée avec 41,6% de sa surface cultivée en bio, suivi de l’Autriche et de l’Estonie. Au total, 15 pays européens disposent d’au minimum 10% de leur surface agricole en bio.

Quant aux transformateurs bio, on en compte 85 000 en Europe, dont plus de 78 000 dans l’UE. C’est l’Italie qui en dénombre le plus avec près de 23 000 intervenants.

 

Croissance considérable du marché biologique européen

Avec un marché biologique atteignant une valeur de 44,8 milliards d’euros de chiffres d’affaires en 2020, l’UE a enregistré une croissance record de 15,1%.
Elle représente ainsi le deuxième plus grand marché biologique, après les États-Unis (49,5 milliards d’euros), et devant la Chine (10,2 milliards d’euros).

Europe : Chiffre d'affaires du commerce de détail en 2020

Europe : Répartition des ventes au détail par pays en 2020Le champion de l’UE reste l’Allemagne avec un marché évalué à 15 milliards d’euros, suivie de la France avec 12,7 milliards d’euros et de l’Italie et de la Suisse, avec des marchés nettement plus petits de respectivement 3,9 et 3,6 milliards d’euros.
En enregistrant des taux de croissance jamais observés dans beaucoup de marchés européens, on peut constater que la pandémie a eu un impact positif sur le secteur bio en 2020.
C’est le Danemark qui détient la part de marché bio la plus élevée au monde, avec 13%, suivi de l’Autriche (11,3%) et de la Suisse (10,8%).

Les dépenses par habitant pour la consommation d’aliments bio ont fortement augmenté entre 2011 et 2020. Les achats d’aliments biologiques atteignent en moyenne 63 euros par personne en Europe et 102 euros dans l’Union Européenne. Cette même année, la Suisse a dépensé 418 euros par habitant pour les aliments biologiques, elle présente la consommation bio la plus élevée du monde.

 

Horizon 2030 : 25% des terres agricoles en agriculture biologique

L’agriculture biologique est une priorité essentielle de la Commission européenne, qui s’est donnée pour objectif d’atteindre 25% des terres agricoles de l’UE en bio d’ici 2030.
Les données le montrent, le potentiel de croissance est présent. Afin d’atteindre les objectifs fixés, il est primordial d’améliorer les connaissances et la collecte de données sur les systèmes d’agriculture biologique. Le règlement SAIO (en cours de négociation), relatif aux statistiques sur les intrants et les sortants, va en ce sens car « il est l’occasion de fournir des données précises et fiables sur l’agriculture biologique », d’après Petros Kokkalis, député européen, rapporteur de ce dossier.
Mais malgré les chiffres saisissants de ces dernières années, la croissance de l’agriculture biologique n’en demeure pas moins fragile « car elle dépend en partie du soutien des politiques publiques » selon Eduardo Cuoco, directeur d’IFOAM Organics Europe. Il ajoute que « les négociations actuelles sur les plans stratégiques de la PAC apportent beaucoup d’incertitudes » pour le secteur bio, comme c’est le cas en France…

 

En France, l’inquiétude monte face au manque de soutien des pouvoirs publics

Malgré les volontés de déploiement de l’agriculture biologique en France, dont l’objectif est d’atteindre 18% des terres agricoles biologiques d’ici 2027, les acteurs de la bio s’inquiètent que le développement de ce secteur ne semble pas être encouragé par les pouvoirs publics. En effet, le plan stratégique de la PAC française, soumis à la Commission européenne fin 2021, ne permet pas aux agriculteurs en conversion de bénéficier d’avantages incitatifs, par rapport aux programmes environnementaux moins ambitieux. En supprimant le régime de maintien de l’agriculture biologique qui leur permettait de recevoir des subventions à la fin du régime de conversion, et en les rémunérant à même hauteur que la norme HVE (Haute Valeur Environnementale) dans le cadre d’un système Eco, le projet n’incitera pas les agriculteurs à se tourner vers l’agriculture biologique.

 

En 2020, le marché bio a enregistré la plus grande croissance jamais connue. La pandémie jouant un rôle important dans cette hausse, il semble important de considérer cette croissance avec précaution pour les années à venir, comme on a pu le constater en France en 2021…
D’après Amarjit Sahota, président d’Ecovia Intelligence, le déploiement de nombreux labels ces 15 dernières années a induit une compétition entre les produits. Les consommateurs veulent des produits éthiques et sains, mais qui ne sont pas toujours certifiés bio. Il semble donc nécessaire d’aller plus loin dans la réflexion durable pour se distinguer de la concurrence des labels.

 

Pour en savoir plus sur les chiffres dans le monde : Télécharger la 23ème édition de l’annuaire statistique « Le monde de l’agriculture biologique »

 


Sources :

Communiqué de presse IFOAM

Communiqué de presse FiBL


Farine de meule de pierre naturelle de silex tourte de meule

Les Minoterie Suire et Minoterie Corouge mettent les farines biologiques à l’honneur au CFIA Rennes

 

100% bio depuis 1979, la Minoterie Suire figure parmi les meuniers pionniers de la filière blé farine pain Bio. Avec l’intime conviction que c’est la voie agricole la plus vertueuse pour la santé des Hommes et pour l’environnement, Bertrand Girardeau et sa famille depuis 4 générations se sont engagés dans la promotion de la farine Bio écrasée à 100% sur meules de pierre naturelle de silex. Aujourd’hui, la Minoterie Suire est certainement le seul moulin en Europe à détenir 19 paires de meules à Boussay en Loire-Atlantique.
Depuis 1984, la Minoterie Corouge située à Réguiny dans le Morbihan, est la spécialiste des farines de blé noir. Avec sa très large gamme de farines de sarrasin aux moutures adaptées à l’utilisation de ses clients, elle travaille 6 référentiels de qualité dont l’Agriculture Biologique et l’IGP Bretagne.

Pour ses 2 minoteries du Groupe Girardeau, la maîtrise de la technique ancestrale d’écrasement des farines sur pierre de silex confère aux farines de meule une qualité exceptionnelle, tant sur la finesse que sur la richesse de la farine obtenue qui conserve les parties les plus nutritives du grain.

Leur participation au salon CFIA, qui plus est, sur l’Espace Bio du Hall Ingrédients & PAI, sera l’occasion de présenter quelques unes de leurs spécialités et innovations :

  • La tourte de meule
  • La tourte aux Alouettes (pains au céréales et graines)
  • La Sélection Grand Cru Bio « Rouge de Morvan » (blé de population dit ancien)[1] : en pain et en crêpe
  • La gâche complète
  • Le biscuit au Khorasan

 

Rendez-vous au CFIA de Rennes, stand 4-C4.

 


[1] Pour en savoir plus : La Minoterie Suire profite d’Europain pour sortir une nouvelle farine sélection grands crus, ingrébio, 26/01/2018

 


infusion de réglisse biologique de cherry rocher

La nouvelle infusion de réglisse bio de Cherry Rocher pour une aromatisation originale

 

Cherry Rocher, expert dans la distillation et la macération de fruits, plantes et épices depuis 1705 étoffe sa gamme d’extraits BIO avec une infusion de réglisse bio. Cette infusion aux notes puissantes et caractéristiques est réalisée par une macération à froid de racines de réglisse (Glycyrrhiza Glabra) dans une solution hydro alcoolique. Les racines sont cultivées sans traitement ni fertilisant, afin de garantir un produit authentique et certifié BIO (ECOCERT).

Cette base naturelle concentrée de couleur brun ambré apporte des notes intenses et caractéristiques de la réglisse et offre un champ d’applications très large : formulations de boissons alcoolisées et sans alcool, confiserie/chocolaterie, pâtisserie et plus généralement aromatisation de produits 100% issus de l’agriculture biologique.

Cet extrait de réglisse bio est disponible en divers conditionnements adaptés : du bidon de 20L et 220L au container de 1000L.

Retrouvez la gamme d’ingrédients bio de Cherry Rocher dans l’Annuaire INGREBIO.


 


Safran Pharmactive

Pharmactive intensifie sa politique de durabilité locale

 

Commerce équitable, soutien des communautés rurales et de l’emploi des femmes, réduction de sa consommation d’énergie et de ses déchets par la revalorisation, et promotion de la biodiversité : un programme solide de durabilité à long terme se poursuit pour Pharmactive, qui vient d’obtenir la certification ISO 14001.2015.

Pharmactive maintient le contrôle absolu sur ses canaux d’approvisionnement et de production afin de garantir à ses clients des produits botaniques certifiés biologiques de haute qualité et d’origine éthique. Tel est le cas pour son extrait de safran phare affron® ou sa ligne de produits d’ail noir vieilli ABG+® dont les procédés innovants et d’extraction verte sont brevetés.

Pour cela, Pharmactive a établi des contrats de soutien à l’agriculture à long terme pour assurer aux agriculteurs des régions reculées de Castilla la Mancha (Espagne) non seulement des plans de rémunération attractifs, mais aussi la vente intégrale de leur récolte annuelle en créant de la demande. Ces mesures encouragent le repeuplement de ces régions peu habitées.  En retour, les producteurs sont tenus de pratiquer l’agriculture traditionnelle et écologique.

L’emploi des femmes est également fortement stimulé. Comme le safran nécessite une récolte manuelle et que la délicatesse des stigmates exige qu’ils ne soient séparés de la fleur qu’à la main, les femmes sénior de la région s’y emploient, évitant simultanément l’usage de machines, la consommation d’énergie et l’émission de déchets.

Par ailleurs, l’écosystème est enrichi par la pratique de la jachère favorisant la biodiversité et profitant aux insectes pollinisateurs. Elle protège également les espèces menacées, telles que plusieurs oiseaux indigènes de l’habitat de la steppe, et aide à lutter naturellement contre les parasites, les champignons et les mauvaises herbes. L’appellation d’origine ‘Castilla-la-Mancha’ encourage l’usage de fertilisants naturels, dissuadant celui des produits chimiques phytosanitaires. Enfin, la proximité du lieu de culture et de l’usine de transformation minimise l’impact du transport.

« De tels processus contrôlés permettent à Pharmactive de garantir la qualité biologique de ses ingrédients cultivés localement, aidant ainsi les marques que nous fournissons à être écologiques », conclut Jean-Marie Raymond, CEO de Pharmactive.


Transformation alimentaire et principes de la bio pour une transparence conso

Transformation alimentaire et principes de la bio sont-ils toujours compatibles aux yeux des consommateurs ?

 

Ce projet s’inscrit dans le cadre du RMT ACTIA Transfobio, un réseau mixte technologique français regroupant des experts techniques sur des sujets liés à l’agriculture et à la transformation biologiques dans toutes les industries alimentaires. Il a été présenté lors du Forum Ingrédients Bio à Natexpo. Voir le replay à la fin de l’article.

L’offre et la demande d’aliments biologiques transformés ont fortement progressé ces dernières années dans la plupart des pays du monde. En France par exemple, la valeur des ventes au détail de ces produits ont augmenté de de 12,3 % entre 2019 et 2020 (Baromètre Agence Bio, janvier 2021). En 2007, la réglementation européenne (Règlement (CE) 834/2007) a transposé des principes et des critères valables pour la transformation en bio en général, et n’offre, même avec sa refonte en 2018, que très peu de critères précis sur les procédés (seul le recours aux traitements ionisants est clairement interdit). Ce constat a encouragé la communauté scientifique à poursuivre les recherches afin de définir des principes clairs et précis pour la transformation de produits biologiques (Kahl et al., 2014[1]).

La naturalité est un principe cardinal de la bio et a toujours été un point de référence dans la réglementation. Ce principe est facilement transposable lorsqu’il s’agit de produits non transformés comme les fruits et les légumes[2], mais la transposition de la naturalité à la transformation (qui les éloigne de fait, de leur état naturel) n’est plus aussi évidente. Des études en sciences des aliments ont été menées sur le sujet depuis plusieurs années, mais les parties prenantes ont conscience d’un manque criant de recherche sur la manière dont les consommateurs perçoivent la transformation dans le secteur de la bio. Il s’avère aujourd’hui primordial de ne plus faire évoluer la législation sans la prise en compte des consommateurs.  C’est dans ce contexte que s’inscrit ce travail, issu d’une thèse CIFRE[3], portée par l’ITAB, l’Université d’Angers et l’Université de Nantes, en choisissant plus particulièrement le point de vue d’une partie prenante : les consommateurs. Les consommateurs ne sont ni des experts en science de l’alimentation, ni en règlementation européenne. Ils ont en revanche des croyances, des valeurs et des motivations qui forgent leurs représentations de ce qu’est un produit bio.

 

Une thèse pour comprendre la perception des consommateurs envers les produits bio transformés

Le présent travail s’intéresse à la compatibilité possible entre les principes de la bio et la transformation alimentaire aux yeux des consommateurs. Une collecte de données qualitative auprès de consommateurs français a été réalisée en 2020. Les premiers résultats de ce travail montrent que la composition et la manière dont le produit est transformé sont des facteurs importants qui affectent l’attitude des consommateurs face aux produits biologiques transformés. De manière générale, ces produits bio sont associés à des produits présentant des qualités supérieures. A ce titre, un aliment biologique transformé est associé à un produit naturel et/ou plus naturel qu’un produit conventionnel, ceci semble

La suite de cet article est réservée aux abonnés.

Cet article d’Ingrébio vous intéresse ?

Ingrébio vous permet d’acheter des articles à l’unité pour vous aider dans votre veille !

S’ABONNER

INGREBIO MAG banner
Tous les contenus en illimité
à partir de 17€/mois

Auteur : Ida Fartsi, Ingénieure-doctorante, Pôle Qualité et Transformation, ITAB


Les fibres végétales bio d'ID-Food. - ©ID-Food

ID-FOOD, la Fibre Créative… lance sa gamme de fibres végétales bio !

 

L’expertise ID-FOOD réside notamment, depuis 29 ans, dans une capacité à découvrir et mettre au point de nouvelles fibres végétales naturelles. Le spécialiste des fibres alimentaires présente aujourd’hui la plus large gamme de fibres végétales de sources diverses : céréales, légumineuses, légumes et fruits.

La gamme ID-FOOD constitue une véritable boîte à outils pour les formulateurs de l’agro-alimentaire. En effet, les fibres, par leur composition, leur offrent une précieuse double compétence : nutritionnelle d’une part, fonctionnelle d’autre part.

La gamme ID-FOOD s’inscrit ainsi au cœur de la préoccupation majeure d’amélioration du contenu nutritionnel des produits alimentaires, comme recommandé par le plan Nutrition Santé et le Nutri-Score. « L’utilisation de ces ingrédients que sont nos fibres naturelles permet une valorisation de la qualité nutritionnelle ‘source de fibres’ / ‘riche en fibres’ », souligne Philippe Courbé, directeur général d’ID-Food. « Elle contribue à cet étiquetage ‘Vert’ et Santé qui va de pair avec la demande croissante de ’naturel’ des consommateurs ».

Par ailleurs, les propriétés physico-chimiques des fibres végétales en font des outils technologiques précieux dans l’élaboration d’une grande variété de produits de consommation alimentaire. Leurs atouts pour les professionnels du secteur sont incontestables : économiques, faciles d’utilisation, ingrédients stables… « Nos fibres végétales naturelles sont des réponses plurifonctionnelles à vos contraintes, vos besoins, ou vos recherches d’améliorations tant de vos formulations (texture, conservation par exemple…) que de vos rendements », explique Philippe Courbé.

ID-Food propose aujourd’hui une gamme de 3 références de fibres certifiées biologiques : une fibre de carotte, une fibre de blé, et la petite dernière, une fibre de pomme.

Le champ des possibles de la gamme de fibres biologiques ID-FOOD est vaste, en ce qui concerne leurs utilisations. La fibre de carotte bio est un ingrédient parfait pour les sauces, les plats cuisinés, les viandes transformées, les produits de la mer. La fibre de blé bio a un rôle des plus efficients dans les industries boulangère et pâtissière, et les produits de régime. Quant à la fibre de pomme bio, ses propriétés en font une composante de choix pour pains, pâtisseries, barres céréalières, produits sans gluten et compléments alimentaires, entre autres.

« Quels que puisse être votre problématique ou votre besoin, ID-FOOD a la fibre créative qui vous convient », conclut Philippe Courbé.

 

Retrouvez la GAMME D’INGRÉDIENTS DE ID-Food dans l’Annuaire INGREBIO.


La production de tablettes de chocolat Ingredia sur le nouveau site gersois - ©Ethiquable

La première filière lait en poudre 100% bio et équitable lancée en France

 

Sous l’impulsion de la Scop Ethiquable qui vient de relocaliser sa production de chocolat en France dans le Gers, trois PME françaises lancent une filière de lait en poudre équitable et bio. La Scop Ethiquable a fait appel à l’expertise de Biolait et d’Ingredia pour créer et structurer cette filière inédite. Pour Ingredia (Prospérité Fermière), il s’agit d’un engagement fort et durable pour travailler en réseau avec un écosystème qui œuvre à la valorisation du lait bio.

Le lait certifié équitable et bio agit pour une juste rémunération des éleveurs français, leur permettant de mettre en place des pratiques durables sur leurs fermes. Ce partenariat a été réfléchi pour prendre en compte les enjeux liés à un mode de production respectueux de l’animal et de la nature.

 

Soutenir la production de lait bio en France

La production de lait bio a connu une croissance forte ces dernières années, plus rapide que celle de la consommation. Sa production s’annonce excédentaire en 2022. C’est environ 200 millions de litres qui vont être produits dans les mois qui viennent. Le marché du lait bio traverse donc une période d’ajustement qu’il faut soutenir.
Les besoins en débouchés sont forts, mais pas à n’importe quel prix. Une rémunération stable et juste, un engagement dans le temps sur les volumes sont nécessaires pour accompagner ce cap.
Le groupement de producteurs Biolait, la Scop Ethiquable et Ingredia Prospérité Fermière entendent avec ces premiers volumes, créer de nouveaux débouchés à un prix rémunérateur pour la filière laitière biologique et contribuer à sa construction sur le long terme.

 

Du lait bio et équitable français pour des tablettes de chocolat équitable et bio fabriquées dans le Gers

Avec sa nouvelle chocolaterie inaugurée en août dernier, la Scop Ethiquable a la possibilité de formuler de nouveaux engagements : 100% des ingrédients du chocolat sont labellisés équitables et bio. Cacao, beurre de cacao, sucre de canne à l’évidence pour la marque pionnière du commerce équitable en GMS, mais aussi dorénavant le lait en poudre.
La Scop Gersoise qui milite pour une agriculture paysanne, a fait appel à l’expertise du groupement de producteurs Biolait et de la PME française Ingredia, filiale de la coopérative Prospérité Fermière, située dans les Hauts-de-France. Les trois structures ont mis leur savoir-faire en commun pour créer la première filière lait en poudre équitable et bio pour le chocolat.
Ce partenariat est pensé comme une réponse aux enjeux d’une production laitière respectueuse de l’animal et de la nature.
En bio, les volumes de lait sont produits en grande majorité en pâturage et connaissent une forte augmentation au printemps avec l’abondance de la disponibilité de l’herbe. On parle de saisonnalité du lait : la production de lait bio au printemps est supérieure à 30% en moyenne à la production de février. La consommation, elle, reste stable tout au long de l’année.
Le lait bio utilisé pour la poudre à destination de la production de chocolat par Ethiquable est acheté aux conditions du commerce équitable, garantissant un prix unique toute l’année.
Sandrine Delory, Directrice Générale Ingredia se félicite que « chaque acteur de la filière bio ait trouvé un partenariat où chacun a sa place pour une filière robuste et un partage de valeurs communes, telles que la rémunération des éleveurs, la qualité produit et le respect des normes environnementales ».

 

Un label Bio et Équitable exigeant pour la filière lait en poudre

Cette filière s’appuie sur les critères exigeants du label Bio et Équitable en France et sur les engagements de Biolait qui vont bien au-delà du cahier des charges bio européen :

  • une convention tri-partite qui fédère sur la durée
  • un prix rémunérateur, basé sur les coûts de production, qui constitue un prix plancher en dessous duquel Ethiquable ne peut pas descendre
  • des débouchés contractualisés sur plusieurs années (3 ans)
  • un fonds de développement, alimenté par une prime payée en sus du prix du lait, qui permet à Biolait de financer des actions auprès de ses adhérents (appui financier à l’installation ou la conversion bio, appui à l’implantation de pâturages, diagnostic biodiversité sur les fermes, etc)
  • Des fermes familiales de 55 hectares en moyenne
  • Pâturage en moyenne 250 jours / an
  • 1 hectare / vache
  • 90 % de l’alimentation produite sur la ferme, pas d’importation d’alimentation (100% des aliments sont origine France) et zéro déforestation importée
  • Une gouvernance démocratique 1 ferme = 1 voix
  • La réduction du transport : un bassin de production du lait délimité géographiquement, pour favoriser les producteurs des 4 départements les plus proches de l’usine d’Ingredia.

« Avec la relocalisation de notre production de chocolat en France, il était important de pouvoir utiliser une production locale, à la fois exigeante en termes d’engagement comme de qualité », justifie Christophe Eberhart, co-fondateur Ethiquable. « Avec cette filière, nous sommes heureux d’aller plus loin dans nos engagements et de soutenir la filière bio comme la production agro-alimentaire française ».

 

Un lait en poudre adapté à la production de chocolat grâce à l’expertise d’Ingredia

En chocolaterie, le lait liquide ne peut être utilisé. Pour garantir sa longue conservation et obtenir une texture fondante, la fabrication nécessite l’usage de lait en poudre. Celui-ci est transformé à partir du lait du groupement Biolait dans les Hauts-de-France par Ingredia.
Cette coopérative travaille depuis 70 ans à la valorisation du lait en ingrédients laitiers pour l’agro-alimentaire, la nutrition et la santé, avec une écoute et un savoir-faire unique pour l’utilisation en chocolaterie.
Avec cette filière, le lait bio devient un lait ingrédient, un produit de qualité pour la fabrication de chocolat exigeant en termes de goût comme d’engagement.

Retrouvez la GAMME D’INGRÉDIENTS D’Ingrédia dans l’Annuaire INGREBIO.